Loading
Yucatán : tourisme
 Page mise à jour le 11.03.2015
Imprimer  Partager sur : facebook  twitter  google 
 

Environs de Mérida et dans l'état du Yucatán

2 sites archéologiques à visiter :

Dzibilchaltún
chambres mortuaires à DzibilchaltúnSite archéologique maya découvert après ceux de Chichén Itzá et Uxmal (ouv. tljrs 8h à 17h, $115 pour les étrangers et 89 pour les nationaux, enfants 5$).
A 20 km de Mérida en direction de la côte, l'ancienne ville maya de Dzibilchaltún est située dans un parc éco-archéologique qui protège le patrimoine naturel, culturel et historique de la région. Le Musée du Peuple Maya expose les aspects d'une culture vivante, fidèle à ses traditions ancestrales. Habitée de manière ininterrompue depuis 300 ans avant J.-C. jusqu'à la Conquête, elle était principalement consacrée au commerce du sel. Pendant son époque de splendeur (800 ans après J.-C) elle atteint une population de 25 000 habitants. C'est alors que 25 monuments furent construits. Certains d'entre eux étaient des bâtiments administratifs et des palaces de l'élite autour de deux places principales.

Sur la Place Centrale, à un côté du cénote Xlacah, la chapelle ouverte est un témoignage de l'évangélisation.
D'une profondeur de 40 mètres, le cénote Xlacah est un des plus beaux et profonds du nord du Yucatán. Son fonds est en pente, en forme d'angle aigu. L'inclinaison se termine par un plan horizontal dont on ne connait pas la fin.
Le Cénote qui, à l'extérieur, garde encore les traces de vestiges de quelques murets de retenue construits par les Mayas, couvre une superficie de forme ovale et irrégulière de 40 mètres de longueur sur un axe est-ouest et 20 de large sur un axe nord-sud.

Photo de droite : chambres mortuaires à Dzibilchaltún (Yucatán, Mexique)


Au bout d'un chemin blanc (sacbé, en maya) de 500 mètres de long, le Temple des Sept Poupées, ainsi appelé car on y retrouva sept poupées d'argile, présente une architecture originale et est à la fois un calendrier : pendant les équinoxes, le soleil levant apparaît avec une exactitude astronomique à la porte et aux fenêtres. C'est la grande attraction de cette zone archéologique. Admirablement restauré, il montre avec beaucoup d'équilibre des éléments uniques en pays maya et qui sont pour les spécialistes autant de problèmes : c'est le seul temple maya à 4 faces, c'est le seul aussi qui possède des fenêtres. Des masques de Tchac, très primitifs, surmontent les portes et les coins du bâtiment. Cette construction quadrangulaire posséde une chambre centrale, entourée d'un corridor voûté, à laquelle on peut accéder par les faces est et ouest, en empruntant des escaliers en pierre de quatre marches.
Le toit de la chambre centrale forme une sorte de tour qui domine tout l'édifice. La chambre dispose de quatre accès et d'une fenêtre à côté de chacune de ses entrées, à l'ouest et à l'est ainsi qu'une autre plus au sud, sur la tour.

le cénote de Dzibilchaltun Voir les équinoxes des 21 mars (+ jour avant et jour suivant) et 22 septembre (+ jour avant et jour suivant) au lever du soleil au Temple des 7 Poupées. Le phénomène se répète avec la lune, qui suit le même parcours que l'astre roi.

D'autres édifices moins importants sont à voir sur le site (Structures 12/38/44/45).

Le cénote de Dzibilchaltún vaut vraiment une visite. Bien que deux fois plus petit que celui de Chichén Itzá (en diamètre), il eut également une fonction sacrificielle. Les hommes-grenouilles qui y ont plongé il y a de nombreuses années pour le compte de la "National Geographic Society", lui donnent une profondeur d'au moins 40 m (niveau de l'eau).
Et, parmi les 30 000 objets qui ont été retirés de ces profondeurs, il y avait tant d'os humains que l'on peut dire sans hésiter que le sacrifice humain était pratiqué sur une large échelle dans ce cénote.

Toutes ces fouilles sont présentées dans le musée de l'entrée (museo del Pueblo Maya, ouv.8h-16h, fermé provisoirement pour des raisons de maintenance).

Photo de gauche : le cénote de Dzibilchaltun (Yucatán, Mexique)



Parse error: syntax error, unexpected ':' in /usr/local/php5.4/share/pear/Net/Socket.php on line 196