Loading
Valladolid, Mexique
 Page mise à jour le 11.03.2015
Imprimer  Partager sur : facebook  twitter  google 
 


Valladolid

Valladolid est la deuxième ville de l'Etat du Yucatán, la plus ancienne, à 464 ans, qui a conservé tout son charme provincial et sa saveur coloniale. Sur la place principale, les femmes indigènes, assises en rang en face de l'église offrent aux passants leurs broderies colorées, faites pour la plupart au traditionnel point de croix, et dans le magnifique parc planté de grands arbres fleuris et entouré d'une grille en fer forgé, on peut déguster des fruits fraîchement préparés, de délicieux amuse-gueule ou une friandise typique. Majestueuse, l'église de San Gervais surplombe la place. Elle fut construite avec les pierres des anciens temples mayas, comme ce fut le cas dans tout le Yucatán. Ainsi, au-dessus du portique, on peut apprécier, incorporé à l'architecture franciscaine, le corps sculpté d'un serpent maya.


Ex-couvent San Bernardino à Valladolid L'ex-Couvent San Bernardino devenu le Musée du patrimoine culturel de Valladolid (ouvert de 9h à 18h, tljrs, entrée 30$, gratuit le dimanche pour les nationaux) et l'hôtel de ville qui abrite de beaux muraux signés Manuel Lizama en ont long à raconter sur l'histoire de la ville qui fut fondée le 28 mai 1543 par Francisco de Montejo, el Sobrino (le neveu), sur l'ancienne ville maya de Zaci. Ayant été le théâtre de nombreux événements guerriers tout au long de son histoire, on la nomme également la Ville Héroïque. C'est ici que la Guerre des Castes a éclaté en 1847 et que la première étincelle de la Révolution Mexicaine, le 04 juin 1910, s'est allumée. Valladolid est une étape fort agréable et un excellent point stratégique pour visiter les sites archéologiques aux alentours. L'animation du Zócalo et l'ex-couvent de San Bernardino ou de Sisal sont les deux seuls lieux à fréquenter, en dehors du cenote Zaci que possède Valladolid. A demi couverte par une immense voûte de pierre, ce cenote, aux eaux d'un vert profond, a le mérite de pouvoir être contourné pratiquement au ras de l'eau, mais le petit chemin a été remplacé par une rampe de ciment ! Des centaines de chauves-souris ont trouvé refuge dans les grottes (ouv. tljrs 8h-17h, entrée gratuite).
L'ex-Couvent San Bernardino est au bout de la calzada de los Frailes, une des plus belles rues de Valladolid (prendre rues 41 puis 41A en provenance de la Cathédrale).
Zócalo et Cathédrale de Valladolid
Photo ci-dessus : Ex-couvent San Bernardino à Valladolid  

Photo de droite : Zócalo et Cathédrale de Valladolid


Si vous avez un peu de temps, vous pouvez visiter le Musée San Roque derrière l'Office du Tourisme, musée gratuit racontant l'histoire et la culture de Valladolid et de sa région.

Si vous souhaitez vous baigner, choisissez les cenotes de X'Kekén (Dzitnup) et de Samula à quelques kilomètres de Valladolid ouvertes entre 7h et 18h pour quelques pesos $.

A peine à 10 km de Valladolid, le cénote Dzitnup est de toute beauté. Les eaux d'un bleu profond furent une ressource importante pour la consommation humaine voisine. Le nom Dzitnup semble provenir de dzitmop, dzit signifiant "solitaire" et mop se réfère à un type de plante de la famille des palmes, c'est à dire le "lieu de la palme solitaire".

Valladolid est une bonne étape avant de visiter Chichén Itzá et c'est beaucoup moins cher que Cancún et de loin, beaucoup plus joli.



Plan de la ville de Valladolid :



Parse error: syntax error, unexpected ':' in /usr/local/php5.4/share/pear/Net/Socket.php on line 196