Loading
Semaine Sainte, Taxco
 Page mise à jour le 11.03.2015
Imprimer  Partager sur : facebook  twitter  google 
 

Christ transporté par une voiture décorée dans les rues de Taxco (état de Guerrero, Mexique)Ce chapitre évoque notre expérience dans cette ville lors de la Semaine Sainte, tant fêtée au Mexique.

TAXCO est une charmante ville coloniale, à l’écart des routes, ancien centre minier, capitale de l’orfèvrerie d’argent. Il faut y arriver par la route d’Iguala pour avoir la surprise, au détour d’un virage, de découvrir la ville blanche par le côté et non par le bas. Ou bien encore, par la route de Cuernavaca, qui prend à gauche et monte sur la colline : ce n’est plus le Mexique habituel et vous serez stupéfait par le décor, surtout si vous arrivez tôt le matin ou en soirée, afin de bénéficier de la douceur de la lumière.

Photo de gauche : Christ transporté par une voiture décorée dans les rues de Taxco (état de Guerrero, Mexique)

 


C’est à Taxco que nous avons décidé de passer la semaine de Pâques, sachant que le jeudi saint et le vendredi saint sont les jours les plus riches en émotions.

Le mercredi avant Pâques : nous avons pris place au premier étage du restaurant "La Parroquia" pour voir la Plaza Borda et une des processions. Il y a beaucoup de monde qui regarde défiler les différents groupes, clubs de sport, de danses, de chants qui marchent, parfois pieds nus ou torse nu, soulevant un char portant une vierge ou un saint.
D’autres ont les pieds enchaînés et marchent courbés (los encorvadas) en deux. Des clochettes annoncent un nouveau groupe. Les processions sont accompagnées de tambours et parfois d’un orchestre; des enfants représentent les anges. 21h : Procesión de la Santisima Trinidad. Empieza (début) en la Plazuela de San Nicolás Tolentino.

Procession du Christ dans TaxcoPhoto de droite : Procession du Christ dans Taxco

Jeudi Saint : les processions représentent des scènes des derniers jours du Christ. Les Christs arrivent des différents villages environnants. Nous croisons une procession à vélo; les vélos sont décorés de fleurs en papier violet (le violet représente la mort); les cyclistes viennent de Sochula, à 50 km de là, pour accompagner le Christ.
Des messes sont dites plusieurs fois par jour dans les différentes églises de la ville. Nous "tombons" sur l’Eglise San Miguel où la messe est dite et chantée à l’extérieur, pour accueillir plus de gens. Nous croisons ensuite une procession composée de soldats en rouge, les soldats qui cherchent Jésus. Plus tard, sur la Plaza Borda, la messe à l’extérieur est donnée avec encore beaucoup de chants entonnés par tous.


procession de guerriers en rouge
Les Guerriers en rouge qui cherchaient Jésus l’ont trouvé et lui apprennent à se battre.

Photo de gauche : procession de guerriers en rouge

Pendant la messe, les pénitents démarrent pieds nus et la tête encagoulée. Ils sont vêtus d’une sorte de jupe noire tenue à la taille par une corde. Ils portent un énorme fagot de ronces sur leurs épaules; leurs mains sont attachées au fagot. Ils sont chacun accompagnés de trois personnes, une qui marche devant lui à reculons pour lui signaler de la main les aspérités de la rue et deux autres qui soulèvent la charge et le soulagent un peu à chaque arrêt. On les appelle les
« encruzados » à cause de leur bras en croix.
Dans la ville, c’est la foule partout avec une ambiance de ferveur et de kermesse à la fois: tacos, ballons, barbes à papa. Dans les différentes églises de la ville, les christs arrivent, enveloppés dans de belles étoffes, en procession au son du tambour et des violons: Il y a 70 Christs représentés: Une dizaine à l’église Veracruz où nous sommes. Il faut 10 personnes par “char”; le socle pèse 80 kg, la statue 80 kg et encore 20 kg de décoration. Arrivés à “leur” église, les christs sont préparés, bichonnés, cirés puis installés sur leur socle, habillés, décorés, fleuris. Ils sont exposés à la population qui vient les toucher, se signer, prier.

C’est difficile de s’approcher tellement il y a du monde. Puis, les processions repartent encadrées par les fidèles portant des chandelles ; elles dureront de 23h à 5h du matin. On entendra les sons des tambours toute la nuit.
22h: Procesión del Divino Preso. Empieza (début) en la Parroquía de Santa Prisca et à 23h: Procesión de los Cristos. Empieza (début) en la Iglesia de la Veracruz.

Photo de droite : "los encruzados"

"encruzado" Vendredi Saint : le matin est un peu plus calme et on peut approcher l’église Santa Prisca. Puis les processions démarrent de cette église en direction de l’Ex- Convento ou l'inverse.
Les pénitents marchent lentement sur ces rues pavées très en pente, certains portant d’immenses et lourdes croix, s’arrêtent toutes les cinq minutes, s’agenouillent et se flagellent; leur dos sont en sang. On les appelle
les « flagelantes ». Leur   “instrument de flagellation” nommé
« disciplina », une sorte de fouet fabriquée à partir d’une corde terminée par des clous, est désinfecté régulièrement avec de l’alcool, ce qui accentue la douleur.
Une autre procession nous montre le Christ mort qu’on descend de la croix. Une autre encore promène le Christ couché. Une procession en l’honneur de Marie-Madeleine, avec seulement de jeunes femmes, habillées de blanc et la tête recouverte d’un foulard en dentelle. D’autres femmes plus âgées, les pieds enchainés et habillées de noir, marchent courbées en deux. On les appelle les « encorvadas ».



les "flagelantes" en procession (voir traces de sang dans le dos dues à la flagellation !)


On croise un pénitent qui vient de terminer son parcours; on lui enlève le fagot épineux mais on lui maintient les bras en croix pour éviter de trop brusques mouvements pour revenir à une position normale.
Le restaurant San Javier est un bon endroit pour diner en regardant la procession. On y mange très bien et l’accueil est sympathique.
A minuit, commence la procession du silence sans musique, seulement des chandelles.

Photo de gauche : "los "flagelantes" en procession (voir traces de sang dans le dos dues à la flagellation !)

 




procession en noir (vendredi Saint) Tous ces pénitents appartiennent à des confréries ; ils postulent pour être pénitents et sont choisis par la confrérie. Tous le font au nom de leur foi ; certains pour se faire pardonner des péchés commis, d’autres pour que Dieu exauce un vœu comme celui de guérir un proche. Ils n’en tirent aucune gloire personnelle puisqu’ils sont cagoulés.

Photo de droite : procession en noir (vendredi Saint)

11h: Procesión de las Tres Caídas en la plaza Borda continua al Ex-Convento de San Bernardino de Sena. 13h : Crucifixión de Jesús. Ex-Convento de San Bernardino de Sena. 16h30 : Descendimiento (descente) de Jesús en el Ex-Convento de San Bernardino de Sena. 17h : Procesión solemne del Santo Entierro. Empieza (début) en el Ex-Convento de San Bernardino de Sena (pénitents vêtus de noirs).
00h00: Procesión del Silencio. Empieza (début) en el Ex-Convento de San Bernardino de Sena (les pénitentiers en silence). Velación (veillée) a la Virgen de Dolores toda la noche (toute la nuit).

Samedi Saint : Veillée Pascale à l'église Santa Prisca (22h) suivie par la messe à minuit.

Dimanche de Pâques :
Procession en blanc de la résurrection de Jésus dans les rues principales de la ville à 16h30 (procesión de la Resurrección).


D'une année à l'autre les horaires des processions peuvent changer d'une heure ou de 30 min. Prendre le programme auprès du secrétariat du tourisme de Taxco.

Procesion del Silencio en Taxco - Procession en silence à Taxco - Vidéo tournée en avril 2007 



Fêtes de Pâques

Burning of the Judases (La quema de Judas), San Miguel de Allende The Persecution Semana Santa Silueta de una infancia perdida Semana Santa, Tzintzuntzan, Mexico
>>> See more from this gallery



Calle Taxco 1967 semana santa en taxco procesión Taxco Panoramica Cristo Taxco
>>> See more from this gallery




petites filles pendant la procession en blanc du dimanche de Pâques Photos ci-contre : petites filles pendant la procession en blanc du dimanche de  Pâques

petites filles pendant la procession en blanc du dimanche de Pâques

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune contribution ni aucun commentaire n'a été effectué sur cette page.

Tourimex