Loading
Taxco
 Page mise à jour le 11.03.2015
Imprimer  Partager sur : facebook  twitter  google 
 

Ce chapitre évoque la ville de Taxco, et les fêtes et traditions de cette même ville.

vue sur Taxco (état de Guerrero, Mexique)Il n'y a sans doute pas, dans tout le Mexique, de trajet touristique mieux rodé que celui de Mexico à Acapulco : on sort de l'envahissante banlieue de la capitale pour gagner Cuernavaca dans son enceinte de Bougainvillées, de là la vieille ville de Taxco, perchée sur sa colline, et enfin, par plus d'un tournant, la station balnéaire d' Acapulco. C'est une des stations balnéaires les plus célèbres du monde qui a beaucoup, beaucoup perdu de sa belle réputation, d'une part par la construction démesurée des hôtels et d'autre part par l'envahissement du tourisme de masse.

Photo de gauche : vue sur Taxco (état de Guerrero, Mexique)

TAXCO de Alarcón fait partie de l'état de Guerrero, célèbre par sa station balnéaire d' Acapulco. L'état de Guerrero est entouré, à l'ouest du Michoacán, puis des états de Morelos, Puebla et Oaxaca.

Elle est située à 62 km au sud de Cuernavaca (capitale de l'état de Morelos), à une altitude moyenne de 2000 m et une température moyenne de 18°/20°C. Taxco est à 5 heures d' Acapulco et à 2h45 de Mexico DF. Il vaut mieux l'éviter les fins de semaine à cause du l'afflux touristique et des capitalinos. C'est une ville de 200 000 habitants, réputée pour son église Santa Prisca, ses pièces d'argent et ses processions de la Semaine Sainte.

Charmante ville coloniale et ville de l'argent, TAXCO accroche à flanc de colline ses petites rues pavées étroitement bordées de curieuses maisons coloniales à toit de tuiles rouges. Il faut arriver par la route d'Iguala pour avoir la surprise, au détour d'un virage, de découvrir la ville blanche par le côté et non par le bas. Ou bien encore, par la route de Cuernavaca, qui prend à gauche et monte la colline : ce n'est plus le Mexique habituel et vous serez stupéfait par le décor, surtout si vous arrivez tôt le matin ou en soirée, afin de bénéficier de la douceur de la lumière.

Au centre, le Zócalo (plaza Borda) est agréablement ombragé par des lauriers d'Inde et bordé de belles maisons dont celle appelée Casa Borda qui héberge actuellement le Museo Cultural Borda.

église Santa Prisca à Taxco (état de Guerrero, Mexique)La célèbre église Santa Prisca, dominant l'agglomération de ses deux flèches tutélaires flanquées de huit statues d'apôtres et de masques, offre un parfait exemple d'art ecclésiastique : un des plus beaux monuments churrigueresques du Mexique, que l'on doit aux largesses du prospecteur français "De la Borde".
Les mines d'argent de Taxco, déjà connues du temps de Cortés trouvèrent un regain d'activité dans la première partie du XXème siècle : aujourd'hui, le coin ne compte pas moins de 600 boutiques d'objets-souvenirs en argent, captant le flot croissant des touristes.

Photo de droite : église Santa Prisca à Taxco (état de Guerrero, Mexique)

Taxco figure dans l'histoire précolombienne comme dans l'histoire coloniale. A l'origine, elle s'appelait Tlachcotepan, "l'endroit où l'on joue à la balle". Le nom actuel, plus facile à prononcer pour les espagnols, a la même signification en langue tarasque.
vue sur Santa Prisca à Taxco (état de Guerrero, Mexique) En explorant la région de Taxco, Cortés en avait reconnu les richesses potentielles. Pourtant, deux siècles s'écoulèrent avant que la ville devînt un centre minier de première importance. Et c'est aux deux frères de la Borde (en espagnol, de la Borda) qu'elle dût l'honneur de figurer sur les cartes. Francisco, le frère aîné, exploita jusqu'à sa mort, en 1744, une petite mine qui ne rapportait guère. José, le cadet, en hérita et la fit prospérer. Il avait découvert la fameuse veine San Ignacio qui, dit-on, donna pour 40 millions de pesos d'argent. Et comme Don José, jusque-là, avait connu plus de bas que de hauts dans sa carrière, il attribua sa soudaine fortune à la divine providence et adopta cette devise : "Dieu donne à Borda et Borda donne à Dieu". Il sut tenir parole. En 1751, il confiait aux architectes "Juan Caballero" et "Diego Durán" la construction de la plus belle église d'Amérique Latine. L'édifice, placé sous l'invocation de San Sebastián et de Santa Prisca fut achevé sept ans plus tard pour un coût de 8 millions de pesos. Après avoir fait fortune puis tombé dans le dénuement, Don José partit à Zacatecas où il connaîtra d'autres succès dans les mines.

Photo ci-dessus : vue sur Santa Prisca à Taxco (état de Guerrero, Mexique)

On a souvent salué en Santa Prisca le plus parfait exemple d'art ecclésiastique de l'hémisphère occidental. Rose et baroque, l'église domine le Zócalo. La façade, relativement sobre, de pierre rose met en valeur l'architecture très fouillée des deux clochers. A l'intérieur, le maître-autel (tellement chargé qu'il faut du temps pour distinguer les détails) donne le ton à une décoration du meilleur style churrigueresque avec des retables sculptés et décorés à la feuille d'or. Admirez également l'orgue rouge et or du XVIIIème siècle. Allez jeter un coup d'oeil à la sacristie derrière l'église ; le peintre colonial Miguel Cabrera a laissé ici deux de ses meilleures oeuvres : une "Nativité" et une "Assomption" de la Vierge.

vue sur la ville depuis "el Cristo del Cerro"  à Taxco (état de Guerrero, Mexique)A l'autre bout du Zócalo (sud-ouest), la Casa Figueroa fait elle aussi partie des curiosités de Taxco. Construite en 1767 par le Comte de Cadena, elle présentait l'originalité de compter 27 pièces pour deux fenêtres seulement. "Cadena" signifie chaîne en espagnol, et la demeure méritait ce nom, ayant été entièrement bâtie par le travail forcé des Indiens (on l'appelait aussi la Maison des Larmes).
En 1943, elle fut achetée par l'artiste mexicain Fidel Figueroa qui la modernisa en partie. Aujourd'hui, elle abrite une galerie d'art et un musée privé.

Photo de gauche : vue sur la ville depuis "el Cristo del Cerro" à Taxco (état de Guerrero, Mexique)

Les Frères Borda ne sont pas les seuls à avoir laissé leur nom aux mines de Taxco. En 1929, un jeune américain nommé William Spratling arrivait au Mexique dans l'intention d'y écrire un livre. Bientôt à court d'argent, il résolut d'aller en chercher à la source - sans pour autant devenir mineur lui-même. Préférant traiter la matière première que de procéder à son extraction, il fit venir d'Iguala (au sud de Taxco) des orfèvres et les mit au travail. Puis il ouvrit un magasin de vente, pour lequel il recruta sur place des vendeurs et des apprentis. Depuis plus de 30 ans, ces modestes employés sont devenus propriétaires des bijouteries de Taxco, qui ne sont pas loin de 600 à ce jour. Avec le tourisme, l'argent fournit à Taxco près de 90% de ses revenus. Spratling était un grand collectionneur de pièces précolombiennes. En 1967, quand il mourut, il laissa toute sa collection à l'Etat de Guerrero.

Taxco fait partie du programme des villages magiques ("pueblo mágico"). Le nom de "Alarcón" a été rajouté à Taxco qui fut l'enfant du pays, dramaturge né en 1580 et auteur de nombreuses comédies. En mai, les journées Alarconiennes, évènement culturel de musique et de théâtre, lui rendent un brillant hommage.

Taxco se laisse visiter. Prenez le temps de vous perdre dans le dédale des ruelles qui vous ramènera toujours sur le Zócalo. Les principaux édifices à visiter, les musées, le marché et les artisans sont concentrés dans un périmètre restreint, donc faciles d'accès mais il faut grimper !

A visiter !

une des tours de l'église Santa Prisca à Taxco (état de Guerrero, Mexique) L'église Santa Prisca à visiter sans faute sur le Zócalo ! (ouv.tlj 6h-21h), construite entre 1751 et 1758. C'est une merveille de l'art baroque.

Photo de droite : une des tours de l'église Santa Prisca à Taxco (état de Guerrero,  Mexique)

Le Museo Cultural Borda : ex-maison de la Borda, construite en 1759. Située sur la Plaza Borda, cette belle demeure coloniale de 4 étages à cause des conditions du terrain aux multiples cours intérieures et aux allures de forteresse à l'arrière est un centre culturel avec des expositions tout le long de l'année (ouv. 10h-17h, mar-dim, entrée libre). Visitez la demeure pour le bâtiment lui-même et pour les différentes expositions qui s'y trouvent.

Plaza de los Gallos (à l'ouest du Zócalo)
Rendez vous sur cette place d'influence andalouse en passant par la rue Cuauhtémoc, bordée de bijouteries. La place débouche sur un mirador. Se rendre de préférence l'après midi pour de belles photos.

A côté de la Casa Borda , ex-hôtel de ville :
C'est une grande bâtisse construite à la fin du XVIIIème siècle. Admirez à l'intérieur une fresque racontant l'histoire du Mexique, peint en 1965 par Luciano Cabrera. Actuellement il a été cédé à une administration.

Musée de la Plateria : dans le patio de las Artesanas : sur la plaza Borda, entrer dans le café "Naturalito El Café", le traverser, suivre le couloir bordé de bijouteries, descendre quelques marches pour entrer dans le musée : de très belles pièces dont certaines combinant l'argent et des pierres semi-précieuses comme le jade, la turquoise, la malachite, l'agate et l'obsidienne, sont collectionnées. On y trouve toute l'histoire de Taxco liée à l'exploitation de l'argent (ouv.10h-18h mar-dim, $10).

 

Musée William Spratling (ouv.10h-17h mar-sam et 9h-15h le dimanche, $31, gratuit le dimanche - sur une petite place derrière Santa Prisca, côté Est).
Ce musée présente une vision générale de l'Histoire de Taxco grâce aux plans, cartes et photographies. Il possède une splendide collection de 293 pièces préhispaniques, offertes par William Spratling. De nombreuses expositions temporaires séjournent dans ce musée principalement avec des artistes et producteurs locaux. On y trouve de beaux exemplaires de crânes, de pierres semi-précieuses, de poteries et de figurines appartenant aux différentes cultures de l'Amérique Centrale.

La Casa Humboldt : cette maison, appelée Casa Humboldt en souvenir du botaniste allemand qui y a séjourné, est une des plus belles de la ville pour sa façade principale de style baroque, en stucs de style mudéjar. Elle abrite le Musée d'Art Virreinal comportant 14 salles dans lesquelles sont décrites l'histoire de la ville et de son important centre minier, l'histoire architectonique de l'église Santa Prisca et quelques objets religieux exposés. La visite est intéressante tant pour les objets qui s'y trouvent que pour l'architecture de la maison coloniale construite en 1758 (ouv.10h-18h mar-sam et 10h-16h dim, $20 - calle Juan Ruiz de Alarcón # 6).

Temple de la Santa Veracruz à Taxco (état de Guerrero, Mexique)
Temple de la Santa Veracruz
Simple temple construit au XIXème siècle exhibant une façade de style néoclassique. Son principal attrait se trouve à l'intérieur, qui est l'image d'un vieux homme et respecté Christ appelé Le Général.

Photo de gauche : Temple de la Santa Veracruz à Taxco (état de Guerrero, Mexique)

Plus au nord de la ville :

Ex-convento de San Bernardino de Siena construit en 1592 : cette enceinte présente une façade austère de style neo classique et à l'intérieur on peut admirer deux images de grande dévotion populaire dans la ville: el cristo de los plateros y el Señor del Santo Entierro.

Eglise Chavarrieta : son nom provient de Don Antoine de Chavarrieta, personnage de la ville de Taxco qui offra à l'église un beau crucifix taillé en onyx et en marbre. L'édifice date du XVIIIème siècle et conserve une façade "sévère" avec un intérieur sobre.



Plus au sud et près du marché : la Capilla de la Santísima Trinidad
Bien qu'elle fut rénovée au début du XVIIIème siècle, cette chapelle conserve une partie de sa structure originale du XVIème siècle, ce qui la qualifie de monument le plus ancien de la ville. Belle façade rustique en pierre et belle vue sur l'église Santa Prisca. Le marché municipal (Mercado de Tetitlán) très grouillant est ouvert les samedis et dimanches.
A parcourir surtout le dimanche car très animé non seulement en fruits et légumes mais aussi en artisanat dont l'argenterie.

ex-convento de San Bernardino de Siena à Taxco (état de Guerrero, Mexique)
A voir également :

La Casa Juan Ruiz d'Alarcón (à l'est de la ville)
La rumeur populaire, plus que la rigueur historique, dit que dans cette ancienne grande bâtisse naquit le célèbre dramaturge Juan Ruiz d'Alarcón auteur d'oeuvres littéraires de renommée internationale. Elle est mise en valeur lors des journées alarconiennes.

Photo de droite : ex-convento de San Bernardino de Siena à Taxco (état de  Guerrero, Mexique)


Sur les hauteurs de Taxco :
Pour avoir une belle vue, vous avez plusieurs solutions :
Montez par téléphérique à l'hôtel luxueux Monte Taxco (ouvert tljrs de 8h à 18h). Prendre un minibus marqué "Los Dos Arcos" pour accéder à la station de téléphérique.
Prendre de la place San Juan un combi indiqué "Panorámica" du nom du quartier le plus élevé de la ville.
Taxi et combi vous amènent près de la statue du Christ (Cristo del Cerro), située à l'ouest de la ville - Il faut encore faire 20 à 30 minutes de marche pour y accéder ... N'oubliez pas votre bouteille d'eau ! Vous ne regretterez rien car la vue est très belle en début de soirée notamment quand les lumières de la ville s'allument. Redescendez à pied si vous avez le courage. Ce n'est pas difficile physiquement mais comptez au moins 45 minutes.
Vous pouvez vous rendre à l'Eglise de la Guadalupe (au Nord de la ville) ou à la Chapelle du Señor de Ojeda (sur la route de la statue du Christ). Vous aurez également une belle vue et c'est moins éloigné du centre ville.

vue sur "el Cristo del Cerro". Au 1er plan, combis

Extrait du site de l'Unesco : l'église Santa Prisca et les édifices aux alentours sont inscrits sur la Liste Indicative de l'Unesco depuis novembre 2001 (la liste indicative est un inventaire des biens que chaque Etat  partie a l'intention de proposer pour inscription au cours des années à venir) :


Photo de gauche : vue sur "el Cristo del Cerro". Au 1er plan, combis

Taxco, México Taxco Taxco el Viejo CATEDRAL DE SANTA PRISCA / SANTA PRISCA  CATHEDRAL (taxco) PAISAJE DESDE LA VENTANA / LANDSCAPE FROM THE WINDOW
>>> See more from this gallery

 

Plan de la ville :

Plan de l'état de Guerrero :

Localiser Localiser Taxco et ses points d'intérêt sur notre carte interactive


Hotels Voir les hébergements de Taxco


Fêtes et Traditions - quelques dates en 2013

église Santa Prisca pendant la semaine Sainte à Taxco (état de Guerrero, Mexique) 13 jan 2013 - Fête de San Antonio Abad : bénédiction des animaux notamment à l'église de Santa Prisca
16-18 jan - Fête de Santa Prisca
20 jan - Fête de San Sebastián
 Traditionnelle Semaine Sainte avec une procession en silence le vendredi saint. En 2013, Pâques est le 31 Mars.  De nombreuses processions chaque jour de la semaine à compter du dimanche des Râmeaux jusqu'au Dimanche de Pâques inclus.

Photo de droite : église Santa Prisca pendant la semaine Sainte à Taxco
(état de Guerrero, Mexique)

 


semana santa en taxco procesión Taxco Panoramica Plaza Santa Prisca Calle Taxco 1967
>>> See more from this gallery



18 mai - 26 mai 2012 - Festival culturel à Taxco en l'honneur d' "Alarcón" . Il fut l'enfant du pays, dramaturge né en 1580 et auteur de nombreuses comédies. Les Journées Alarconiennes, évènement culturel de musique et de théâtre, lui rendent un brillant hommage. Dates à confirmer pour 2013.

3-10 Déc 2012 - Fête de l’argent (feria de la Plata) à Taxco - - Dates à confirmer pour 2013.

Attention aux réservations d'hôtels et de bus pendant les périodes de Fêtes comme Noël, Pâques et la Fête de l'argent. Prévoir vos réservations longtemps à l'avance !

Voir le chapitre spécial sur la semaine Sainte à Taxco


  Photos ci-dessous : quelques vues de Taxco et l'église Santa Prisca avec son dôme magnifique

église santa prisca

taxco

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

el cristo del cerrodôme église santa prisca

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




 

 

Aucune contribution ni aucun commentaire n'a été effectué sur cette page.

 

 

Tourimex