Loading
Le sud de la Riviera Maya
 Page mise à jour le 11.03.2015
Imprimer  Partager sur : facebook  twitter  google 
 

 

Riviera Maya (de Puerto Aventuras à Punta Allen)

La Riviera Maya s'étend sur 200 km de plages au bord de la belle mer au monde. Paradis des amateurs de farniente : ciel bleu, mer turquoise, plage de sable blanc et fin, et soleil doré. En plus de ces quatre éléments essentiels, c'est, à d'autres richesses que le rivage doit son intérêt pour ceux qui d'entre vous aiment voyager autrement, ceux qui, aiment aussi découvrir, s'émerveiller et s'aventurer.
Des richesses insoupçonnées, la Riviera Maya en regorge. Le Monde Maya, tout d'abord. Dissimulés dans la jungle tropicale, on découvre de nombreux vestiges, dont l'origine remonte à des temps lointains, mille ans, deux mille ans auparavant. De ces vieilles pierres, patinées par les millénaires, jaillit l'âme des Mayas, peuple à l'origine de toute la civilisation méso-américaine, dont les descendants vivent toujours ici.
Le Monde Maya, c'est aussi le monde de la jungle, leur habitat naturel, une épaisse végétation tropicale, une étonnante variété d'espèces animales. On y trouve également la plus grande réserve naturelle du Mexique d'une superficie de 530 000 ha, vaste espace difficilement pénétrable mais fascinant pour celui qui part à sa découverte (réserve Sian Ka'an).
Et puis, il y a le miracle des "cenotes". Petits et grands lacs, miroitant sous le feuillage opulent de la jungle, alimentés par un vaste réseau de rivières souterraines, haut lieu de la plongée spéléo.
Pour les plongeurs de tout niveau, il y a aussi la mer, et dans cette mer, tout au long de la côte, l'Arrecife Maya, l'eldorado des plongeurs.
Entre mer et jungle, un long ruban de plages et de criques.
Finalement vous aurez l'agréable surprise de découvrir tout le confort souhaité, des hôtels haut de gamme aux petits hôtels de charme, des cabanes et des "palapas" aux toits de palme pour les petits budgets. Cette région (encore) magnifique, où le souvenir des Mayas est encore vivant de nos jours, a reçu le nom de Riviera Maya.
Dans l'arrière-pays, il règne un climat subtropical avec une moyenne de 26°C à 35°C sur l'année. Les mois de mai et d'août sont les plus chauds avec 35°C. Risque de fortes pluies et de cyclones entre les mois d'août et octobre inclus.

La compagnie de bus Mayab (seconde classe) fait la route Cancun-Chetumal, en s'arrêtant sur votre demande à l'endroit souhaité, sur son parcours.

L'association des hôtels de la Riviera Maya (AHRM) publie une liste de petits hôtels ou les "resorts" :

Hotels Voir les hébergements de Playa del Carmen et de la Riviera Maya


Playa del Carmen (Yucatán) Playa del Carmen (Yucatán) playa del carmen sunrise Playa del Carmen (Yucatán) Playa del Carmen (Yucatán)
>>> See more from this gallery

Localiser Localiser Playa del Carmen et ses points d'intérêt sur notre carte interactive

Plongées dans les "cenotes" de la région

Belle vidéo de quatre minutes

 

Puerto Aventuras

Conçu pour le touriste exigeant, Puerto Aventuras est un ensemble hôtelier haut de gamme où tout est prévu pour le confort et la tranquillité. Une marina y accueille de nombreux yachts et on y trouve quantité de boutiques et de restaurants avec des terrasses offrant de magnifiques vues sur l'ensemble du site. On peut accéder à la belle plage de sable fin, bordée de cocotiers à travers le complexe hôtelier et résidentiel construit il y a quelques années.
Ici, où la mer turquoise est omniprésente, on peut partir en bateau pour l'exploration des grands fonds, pratiquer la photographie sous-marine ou faire des croisières en mer. Possibilité d'affréter des bateaux par heure ou par jour.
Dans un bassin spécialement aménagé, on peut nager et s'amuser avec des dauphins et des lamantins.
Le Musée CEDAM fait le bonheur des amateurs de l'histoire maritime. Il abrite une collection d'objets et de souvenirs des navires échoués sur le grand récif corallien.
Avec une mer grouillante de poissons il n'est pas étonnant que le site attire les passionnés de la pêche au "gros". Un concours international est organisé chaque année au printemps. Pour les passionnés de voile, des régates sont organisées en mai et en juin. Un magnifique parcours de golf est accessible à Puerto Aventuras.
A 2 km de la route principale, si vous aimez nager avec masque et tuba dans les cenotes, profitez des cenotes de Kantún Chi, ouvertes tlj de 9h à 17h mais l'entrée reste chère ($ 227 pour adulte et 50% de ce tarif pour enfants de moins de 12 ans). Le cadre est assez sympathique.

In the pool Sunrise at  Caribbean Sea Celestún. Yucatán México Puerto Aventuras Dreams Puerto Aventuras
>>> See more from this gallery

Localiser Localiser Puerto Aventuras et ses points d'intérêt sur notre carte interactive


Kantenah

Le ciel, la mer, le sable à perte de vue, tout respire la sérénité ici, à Kantenah où on vient pour goûter la tranquillité et la détente. L'Arrecife Maya, le Grand Récif Maya, n'est pas loin, les plages sont parmi les plus belles du monde, avec de vastes horizons marins inoubliables.

Aktun Chen

De tout le territoire méso-américain Maya, la péninsule du Yucatán a connu une occupation particulièrement longue. Il n'est donc pas étonnant que la Riviera Maya soit une région chargée d'histoire. Tout au long de la côte et dans l'arrière-pays, on trouve les ruines sacrées des Mayas. Sacrées, puisque la technique de la maçonnerie en pierre fut exclusivement réservée aux édifices publics de caractère religieux. Ces constructions en pierre étaient entourées d'habitations en matériaux périssables et de champs de culture.
La cité était l'entité fondamentale de l'organisation territoriale Maya et des cités comme Cobá comptaient environ 50 000 habitants. Cette société très organisée qui maîtrisait, entre autres, l'astronomie, l'arithmétique, la navigation maritime, l'architecture et l'écriture était également profondément religieuse. La religion polythéiste Maya nécessitait des lieux spécifiques pour réaliser le contact entre l'espace sacré, aérien et souterrain, et le monde terrestre des vivants. Pour assurer les contacts avec les dieux aériens, célestes, il y avait les temples en style pyramidal, et les arbres sacrés.
Pour communiquer avec les divinités de "Xibalba", le monde souterrain, il y avait les cenotes. Dans, pratiquement tout le territoire Maya, on trouve, en abondance, le phénomène des rivières souterraines qui alimentent un grand nombre de lacs, les "cenotes". Cet univers souterrain n'est généralement accessible qu'aux plongeurs expérimentés.
A Aktun Chen, si vous êtes curieux, vous pourrez pénétrer à l'intérieur des terres et faire des excursions sous la conduite de guides.
Aktun Chen, en Maya "eaux souterraines", se situe à 16 km de Tulum et à 4 km d'Akumal à l'intérieur des terres.
En pénétrant dans la salle principale, environ 600 m de long, on découvre une profusion de chef d'oeuvres naturels, sculptés par les eaux au cours de millions d'années. Parfois ce monde du vivant monte à l'assaut là où la forêt envahit les "avens", autant de possibilités pour une lumière filtrée de pénétrer dans cet univers souterrain. La lumière joue sur la calcite scintillante de stalagmites et de stalactites. Celui qui se laisse imprégner par ce monde mystique comprend mieux que c'est ici que les Mayas ont fait des offrandes pour se protéger des maléfices. Des trouvailles préhistoriques dans toute la région ont attesté que l'utilisation de ces endroits souterrains se perd dans la nuit du temps.
Aktun Chen, c'est aussi un site écologique de 400 ha où on trouve, entre autres, le singe-araignée, le cerf à queue blanche et le blaireau. Le parc abrite également une ferme de serpents dont quelques espèces redoutées comme le cobra ou la vipère "à cinq museaux".
La région a été découverte pendant l'exploitation du sapotière, l'arbre dont les Mayas extraient le "chicle", produit latex utilisé pour l'assemblage des blocs de pierre. De nos jours, le chicle sert à la production du "chewing gum":


Ouvert tlj 9h-17h et en juin, juillet et août, 9h-19h.

aktun-chen-yucatan Aktun Chen - underground cenote Tripsetc 052 Aktun Chen Tripsetc 045
>>> See more from this gallery

Akumal

tortue prise en photo sous-marine à AkumalIl n'est pas étonnant que cet ensemble de baies magnifiques, fermées par un récif de corail, soit une destination favorite de ceux qui aiment découvrir des merveilles naturelles. On retrouve une de ces curiosités dans le nom, Akumal, en Maya "pays des tortues". Effectivement, pendant la saison de reproduction certains endroits sur les plages sont réservés à des locataires prioritaires, des colonies de tortues de mer qui viennent se reproduire et pondre dans les sables chauds. Elles ont sélectionné ces plages paisibles depuis des temps lointains, bien avant nous ; on est donc prié de respecter leurs privilèges et d'observer leur va-et-vient à une certaine distance. Respectons la nature !
Autre merveille de cette contrée étonnante est le monde caché des rivières souterraines dont les eaux transparentes et douces jaillissent ici dans la mer en provoquant d'étranges mélanges d'eau douce et salée. on retrouve ces eaux douces dans un nombre incroyable de cenotes qui parsèment le littoral. De ces lacs, alimentés par les rivières souterraines, on en dénombre à Akumal environ deux cents dont certains ont des profondeurs jusqu'à 150 mètres. Pour les plongeurs expérimentés, ces cenotes sont autant d'accès aux réseaux souterrains. Les profondeurs d'Akumal sont devenues un haut lieu de la plongée.

Photo de droite : tortue prise en photo sous-marine à Akumal

Non loin, à 2 km au nord d'Akumal, la lagune Yalkú réserve également de grandes joies aux plongeurs. Ici pas besoin d'équipement spécialisé : un simple masque suffit pour admirer l'extrême richesse de faune et de flore sous-marines.
Parmi les autres sports nautiques, on peut pratiquer le canoë-kayak dans un endroit de rêve.
Akumal, c'est aussi un pittoresque village à 37 km de Playa del Carmen où on trouve toutes les possibilités d'hébergement et de restauration : hôtels, villas, appartements et plusieurs restaurants.

On ne serait vous recommandé un centre de plongées : Akumal Dive Shop. Plongée en bouteille pour 55USD$ plus location du matériel pour 15USD$ la journée. Possibilité de plongées de nuit, de sorties de pêche et en voilier. Le patron Gonzalo Arcilla est installé ici depuis au moins 25 ans.


A87A9572 Cinnamon hummingbird A87A0103 Spotted sandpiper A87A9494 Black-headed trogon Akumal Yucatan A87A9539 Cinnamon hummingbird
>>> See more from this gallery

Localiser Localiser Akumal et ses points d'intérêt sur notre carte interactive


Chemuyil

Nichées dans une baie gracieuse voici les plages de Chemuyil. Les vagues vertes de la jungle se sont figées juste devant les plages de sable fin et blond, caressées par la Mer des Antilles, immuablement turquoise. Ici la profondeur des eaux est faible les enfants peuvent profiter pleinement des joies de la baignade et des jeux de la plage ; pour les grands, c'est la détente garantie. Vous trouverez à Chemuyil un hôtel grand confort, un très bon restaurant de fruits de mer et même quelques emplacements de camping.


Xel-Há

On peut visiter XEL- HÁ, vestiges mayas et parc naturel aquatique, de part et d'autre de la Route Fédérale 307 à 58 km de Playa del Carmen.
En langue Maya du Yucatán, le Yucatec, XEL-HÁ signifie : "là où naissent les eaux".
Etrange région d'une beauté fascinante où Chaac, divinité Maya des eaux est l'indiscutable maître des lieux. Au cours du premier siècle de notre ère s'est installé le port de XEL-HÁ. Déjà fort bien situé en bordure de mer, c'est surtout l'abri d'une crique qui a permis à XEL-HÁ de devenir, entre 100 et 600 après J.-C. un noeud important dans le vaste réseau maritime Maya. XEL-HÁ devient alors un port de transit pour des produits comme le sel, le miel, le poisson séché, l'obsidienne (verre volcanique) mais aussi pour les esclaves, prisonniers des guerres intestines qui ont bouleversé la société Maya.
S'amorce alors le déclin jusqu'à 1200 ans environ où le port brillât d'un nouvel éclat et renforça ses défenses d'une enceinte fortifiée.
La fortune de la cité reposant sur la navigation de commerce les invasions des Espagnols mirent fin à ces activités et provoquèrent l'abandon de la cité. Les premiers documents qui font mention de "Salamanca de Xala", hispanisme de XEL-HÁ, datent de cette période.

XEL-HÁ conserve de nombreuses traces de son passé. Le site archéologique qui abrite ses vestiges, se compose de plusieurs zones.
Tout d'abord la Zone des oiseaux, avec des fresques très anciennes, illustrant l'étonnante richesse ornithologique de la région : vient ensuite la Zone du Port avec des constructions pouvant être rattachées aux activités portuaires et finalement la Zone du Jaguar, représenté ici, peut-être consacrée à Kinieh-Ahau, Dieu du Soleil, qui se transforme en jaguar pendant la nuit.
A côté, on peut voir un "cenote", lac sacré indissociable de la vie des Mayas et point de contact avec les divinités. Beaucoup de ces monuments et constructions relèvent du domaine religieux; même le "sacbé" chemin durci de 540 m, atteste d'un usage cérémonial.
Une légende attribue la création de ce paradis aquatique aux dieux Mayas qui dans leur sagesse et leur amour ont conçu l'endroit le plus beau du monde en assignant comme gardiens l'iguane et le perroquet de mer.

Ouvert tlj de 8h à 17h, $ 37, pour le site archéologique

Le Parc Ecologique de XEL-HÁ

Xel-Há a une allure plus naturelle, moins planifiée que Xcaret, et est organisé autour d'un gigantesque lagon dans lequel de l'eau de source douce se mélange à l'eau de mer. Le parc est situé au nord des ruines de Tulum.
Une lagune turquoise de 14 ha, sur un site de 84 ha, peuplée d'innombrables poissons multicolores....la coulée lente, paresseuse d'une rivière limpide... l'ensemble dans un cadre enchanteur d'une épaisse forêt tropicale avec toute sa faune fascinante... la jungle où jaillissent ça et là des ruisseaux souterrains, formant des cenotes mystiques... le tout à quelques pas de la mer... C'est XEL-HÁ, là où naissent les eaux, là où la nature confond réalité et magie.


parc aquatique de Xel-Há Tuba et masque vous permettront d'entrer dans un monde aquatique inoubliable, une vraie fête de couleurs. XEL-HÁ abrite la plus grande lagune de la Péninsule du Yucatán et y réunit, comme dans un superbe aquarium géant et naturel, de nombreux et intéressants spécimens de la faune aquatique tropicale.

Photo de gauche : parc aquatique de Xel-Há (Riviera Maya, Mexique)

Cette vaste étendue d'eau est bordée d'une forêt tropicale peuplée d'oiseaux et de papillons splendides. Des cenotes, ces bassins d'eau émeraude, miroitent sous la dense végétation et offrent souvent la possibilité d'une baignade rafraîchissante.

Les environs immédiats donnent l'occasion d'effectuer plusieurs petites excursions, à pied bien évidemment, mais aussi à vélo et même, pour les moins courageux, en mini-train.
XEL-HÁ, c'est aussi un parc écologique, créé par un groupe d'hommes décidés à favoriser la préservation et l'étude de la nature régionale. On y trouve une réserve de tortues, un delphinarium, une magnifique serre aux papillons, une serre aux orchidées, des perroquets aux belles couleurs. Tout ceci mérite une visite. XEL-HÁ, là où naissent les eaux, est un site enchanteur qui recèle des richesses, aussi bien archéologiques que naturelles, et surtout un spectacle le soir, sublime pour comprendre l'histoire maya.

NE MANQUEZ PAS CETTE VISITE ! C'est très touristique mais le site naturel a gardé tout son charme (photo ci-dessus).

Ouvert tlj à partir de 8h30 jusqu'à 18h, (998) 883 0524, (984) 803 4403 ou 01 800 00 XELHA (93542) -  Apportez vêtements de baignade, tuba et masque.


nombreux poissons de la côte caraïbe Tarif de USD$ 79 pour adulte avec 50% de réduction pour enfants entre 1,20 m et 1,65 m de hauteur incluant l'entrée, nage avec les dauphins et un repas. Voir leur site pour les différentes options suivant votre choix personnel et de votre lieu de départ :
10% de réduction pour réservations en ligne. Paiement en carte de crédit sur place si vous le souhaitez.
La nage avec les dauphins étant très encadrée, elle manque un peu de charme !

Photo de droite : poissons à Xel-Há

 

 

 


Flowers Sunrise On A Beach Beach At Sunrise Coconut XelHa, Yucatan
>>> See more from this gallery




Cenote "Dos Ojos" "deux yeux" :

Située au coeur de la jungle à 1 km au sud de Xel-Ha, la lumière du jour diffusée dans la grotte par les "deux yeux" est à couper le souffle.

Xel-Há est le premier parc d'Amérique latine à obtenir la certification internationale Green Globe. Seule certification internationale reconnue dans le secteur du tourisme durable, elle se base sur l'Agenda 21, accord que le Mexique a signé avec 182 pays, dans lequel ces derniers s'engagent à accroître les ressources touristiques, en maintenant l'intégrité culturelle, sociale et environnementale.

Au sein du parc un delphinarium permet de nager, plonger et jouer avec des dauphins. Grandiose ! Contact : 1-888-526-2230 USA/Canada, hors Cancun du Mexique : 01 800 DELFIN1 (3353461) ou à Cancun (998) 206 33 04, www.delphinusworld.com, customerservice@delphinus.com.mx
15% de réduction pour réservations en ligne.

Localiser Localiser Xel-Há et ses points d'intérêt sur notre carte interactive


Tulum et Cobá


Voir le chapitre consacré à Tulum et à Cobá

Cobá est situé à l'intérieur des terres, Tulum au bord de la mer.

Ouvert tlj 7h-17h, $57 pour Tulum et Cobá

Localiser Localiser Tulum et ses points d'intérêt sur notre carte interactive

Hotels Voir les hébergements de Tulum

Localiser Localiser Cobá et ses points d'intérêt sur notre carte interactive

  Réserve Sian Ka'an


Les plus téméraires d'entre vous voudront faire un peu plus de route pour découvrir la splendide réserve de biosphère de Sian Ka'an. Ce site du Patrimoine mondial de l'UNESCO s'étire sur 530 000 ha et comprend de tout, allant des récifs de corail aux plages, lagons, gouffres et forêts tropicales basses.

Cette région reçut des Mayas le nom de Sian Ka'an, "là où le soleil est né", sans doute pour rappeler le magnifique horizon baigné de lumière pendant le lever du soleil, spectacle quotidien à couper le souffle. Plus d'un demi-million d'hectares sont préservés et protégés depuis 1986 par décret présidentiel et ensuite classé par l'Unesco dans le programme "MAB".
La faune de cette réserve naturelle réunit tout ce qui compte dans la région, les cinq félins du Mexique, jaguar, puma, ocelot, margay et jaguarundi : on y trouve des singes hurleurs, des tapirs, plusieurs espèces de serpents : crocodiles, lamantins et tortues se prélassent et 345 espèces d'oiseaux. Tous ces différents spécimens d'animaux vivent ici dans leur milieu naturel et en toute liberté. Cette réserve est constituée d'environ un tiers de forêt tropicale, un tiers de côtes marines et un tiers de marécages. Des excursions en bateau permettent de s'enfoncer dans la jungle épaisse en parcourant le réseau de canaux construits par les Mayas.
Dans cette géante vague de verdure débordant de vie animalière les botanistes aussi trouveront une profusion de variétés de plantes étonnantes comme des géants palmiers (des "chit" en Yucatec) des "chechen", plante extrêmement venimeuse mais presque toujours côtoyée par des "chakah" qui produisent l'antidote. Ici c'est le règne des animaux : sur l'ensemble de 530 000 ha, la présence de l'homme est limitée à environ 2000 personnes qui habitent pour la plupart à Punta Allen et Punta Herrero.
Pour pénéter dans ce monde magique où s'incarne toute la splendeur de l'écosystème du Yucatán il n'y a que cinq accès : Pulticub, Santa Teresa, Chumpón, Chunyaché et Chacmool.
Des visites guidées permettent une découverte privilégiée du coin : l'intervention de l'homme y est réduite au minimum, les sentiers sont très rudimentaires et à peine balisés.
Une vingtaine de ruines archéologiques dissimulés au milieu de l'épaisse végétation et à peine explorés attestent de la présence ancienne des Mayas. Les plus anciens de ces vestiges datent d'avant notre ère, environ 300 avant J.-C.
L'hypothèse semble plausible d'avoir au nord de la région, une route à travers les marécages et les lagunes, pour relier les cités de Tulum et de Muyil.
Le long de la côte une cinquantaine de kilomètres du Grand Récif Maya fait partie de la réserve naturelle. On peut y admirer l'étonnante variété de corail et toute la richesse en faune et en flore sous-marines. Pour visiter Sian Ka'an, n'oubliez pas une bonne crème anti-moustiques et des jumelles pour mieux observer les innombrables spécimens de la faune méso-américaine :

La réserve fait partie du patrimoine de l'humanité de l'Unesco depuis 1987 :

Ne prenez pas une voiture de location pour visiter la réserve car la route est mauvaise sur des dizaines de kilomètres. Par contre, empruntez les services d'une agence locale qui pourra vous organiser cette visite.


Natural beach Grazing Pelicano en Sian Ka'an Sian Ka'an, Mexico Yucatan
>>> See more from this gallery



Mexique, Réserve de Biosphère de Sian ka'an

"La péninsule du Yucatán abrite depuis le IIIème siècle la civilisation Maya. Sites archéologiques, artisanat, coutumes et traditions mayas, ce sujet leur est dédié".



Felipe Carrillo Puerto

A proximité de la Biosphère de Sian Ka'an, se trouve ce petit village considéré comme le point de rencontre et de départ de toutes les communautés mayas de la région. Il s'agit d'une zone parsemée de petites communautés qui conservent jalousement les coutumes, traditions et le style de vie d'il y a deux siècles. Découvrir Felipe Carrillo Puerto, c'est découvrir la culture maya.
Fondé en 1850 sous le nom de Chan Santa Cruz, ce qui signifie "Petite Croix Sainte", Felipe Carrillo Puerto fut la capitale et le sanctuaire des cruzoob pendant la guerre des Castes et c'est là qu' a surgi la "Croix Parlante".
Pendant plus d'un demi-siècle, cette région fut le théâtre des principales batailles du peuple maya contre le gouvernement. Quand les mayas furent finalement vaincus en 1901, il y avait des constructions de pierre, une grande place, des rues larges et bien tracées et une église qui semble avoir été construite par les indigènes. Le temple est toujours visible au centre de la ville et on peut le visiter.
En 1932, Chan Santa Cruz prit le nom de Felipe Carrillo Puerto, en l'honneur d'un gouverneur du Yucatán qui fut l'un des martyrs de la révolution mexicaine. Parmi les divers sites à voir de Felipe Carrillo Puerto, on peut citer le Sanctuaire de la Croix et les cérémonies que les prêtres mayas réalisent à des dates précises en l'honneur de la Croix Parlante. Son peuple, orgueilleux de ses racines mayas, offre à tous les visiteurs une expérience chaleureuse et culturelle, en les accueillant le sourire aux lèvres et en leur souhaitant de revenir :
¿ ki'imak-k-óol uuchik a taaa! Soyez les bienvenus.


Muyil

A 25 km au sud de Tulum, les ruines de Muyil, aussi appelé Chunyaxché, se dressent sur un promontoire rocheux au bord de la lagune du même nom. Les premiers sondages indiquent une occupation continue depuis le début de l'ère chrétienne jusqu'à l'arrivée des espagnols. Un sacbé fait communiquer le centre cérémoniel avec la lagune, située à 5 km. Six constructions subsistent le long du sacbé. La structure du "Castillo", à 21 m au-dessus du niveau du lac, supporte une tour circulaire, unique dans l'archéologie maya (tarif de $31 pour l'accès).

Cet endroit est au coeur de lacs et de mangroves de la réserve de Sian Ka'an où pour quelques centaines de pesos, on peut voir des flamants, des crocodiles, des toucans..... Profitez-en pour faire une excursion en mer pour voir les dauphins en toute liberté.

Sample canal.  but from the boat.  IMG_0413.jpg storm clouds... IMG_4184.jpg stormy sky.  IMG_4189.jpg from the tower.  cloudy, eh?  IMG_0375.jpg shallow.  IMG_4188.jpg
>>> See more from this gallery

Localiser Localiser Muyil et ses points d'intérêt sur notre carte interactive


Boca Paila

Une presqu'île à l'extrême sud de la Riviera Maya, tenue à l'écart des courants touristiques..... un univers où règne une nature à peine effleurée par l'homme...dans ce cadre sauvage deux petits villages. Boca Paila et, un peu plus loin, Punta Allen.
La presqu'île est incluse dans la réserve naturelle de Sian Ka'an, vaste espace protégé de 530 000 ha. Pratiquement encerclé par les eaux, ce long cordon de végétation confuse attire les amateurs de la nature mais surtout les passionnés de la pêche. A ces derniers, Boca Paila offre des commodités et des abris. Attention, ici la nature règne, les possibilités d'hébergement sont limitées, le confort est rudimentaire, l'électricité y est produite soit par énergie solaire soit par générateur électrique. Possibilité de location de bateaux de pêche.


Punta Allen

profitez de vos vacances !Et voilà un nom qui ne vient pas des Mayas mais d'un personnage bien européen, le pirate Barbe Noire, ou plutôt de son navire, le "Allen", que l'on trouvait assez souvent ici dans les parages. De nos jours, Punta Allen est un petit village de pêcheurs (spécialisés dans les crustacés) et l'antichambre de la Réserve naturelle de Sian Ka'an. D'ici on peut traverser en bateau les baies de mangroves pour pénétrer dans un genre unique de criques, d'embouchures de rivières souterraines, de marécages et de lagunes : région habitée par des crocodiles, des lamantins, une grande variété de poissons et surtout d'innombrables oiseaux. Punta Allen même est un petit village paisible de moins de 750 habitants, niché à l'extrémité de la presqu'île, au milieu de palmiers géants et de dunes.
On peut y arriver en sortant de Tulum par le centre hôtelier et en passant par Boca Paila. La presqu'île a quelques magnifiques plages donnant sur la Mer des Antilles. Devant la côte s'étend le Grand Récif Maya dont une partie est incluse dans la réserve naturelle. Punta Allen a une petite clinique, plusieurs magasins et un nombre de restaurants sympathiques, gérés par des familles et spécialisés, bien évidemment, dans les crustacés très frais. Pour vous héberger, vous trouverez plusieurs "maisons d'hôtes". On y pratique plusieurs sports nautiques dont les excursions en canoë-kayak qui sont une expérience unique.

Photo de gauche : profitez de vos vacances !



The Road to Punta Allen Punta Allen - 20 - Yucatan Woodpecker Punta Allen - 18 - Yucatan Woodpecker Punta Allen - 19 - Yucatan Woodpecker Punta Allen - 21 - Yucatan Woodpecker
>>> See more from this gallery

Riviera Maya- Mexico mayan rainbow God of the Wind Exclusive Paradise Tulum (Riviera Maya)
>>> See more from this gallery




Site en espagnol et en anglais de la Riviera Maya :

Localiser Localiser Punta Allen et ses points d'intérêt sur notre carte interactive

 

 

 

 

Aucune contribution ni aucun commentaire n'a été effectué sur cette page.

Tourimex