Loading
Puebla : tourisme
 Page mise à jour le 11.03.2015
Imprimer  Partager sur : facebook  twitter  google 
 

Parcs nationaux

vue sur le PopoAux alentours de la capitale de l'état, Puebla, vous trouverez de merveilleux paysages où vous pourrez pratiquer diverses activités. Vous pourrez visiter le Parc National Izta-Popo*, le Parc National La Malinche ainsi que la Réserve de Biosphère de la vallée de Tehuacán, qui est la plus grande du monde. A 12 km au sud-est de Puebla, sur la route de Valsequillo, si vous avez des enfants notamment, vous pourrez vous rendre dans le parc Africam Rhinocéros (200ha) , ours, tigres et autres animaux exotiques s'ébattent en liberté (2000 animaux). On peut également y observer de nombreuses espèces d'oiseaux. Ouvert tlj, de 10 à 17h pour les billets et 18h30 pour le parc, tarif d'entrée de $198 pour adultes et $192 pour enfants (tarifs 2012/2013) :


Départ en bus de la CAPU (central d’autobus de Puebla et également de Mexico–Tapo).

 Photo ci-dessus : vue sur le Popocatépetl

* se trouve à 55 km de Puebla et à 70 km de Mexico. C’est un site naturel protégé de plus de 25 600 ha de coteaux et de montagnes tels que les deuxième et troisième points les plus élevés du Mexique : Popocatépetl et Iztaccihuatl. Compte tenu de son activité, l’accès au Popocatépetl est interdit mais de belles ballades peuvent être envisagées dans les bois de pins et de chênes verts.

LocaliserLocaliser Popocatépetl et ses points d'intérêt sur notre carte interactive

Les grimpeurs bien entraînés peuvent entreprendre l'ascension de l'Iztaccihuatl, « la femme couchée», autre volcan haut de 5 286 m, qui est plus difficile mais qui est totalement éteint et donc sans risque. Ce volcan doit son nom à une légende náhuatl selon laquelle le guerrier Popocatépetl tomba un jour amoureux de la princesse Iztaccihuatl. Le père de cette dernière exigea du jeune homme qu'il combatte l'un des ennemis les plus redoutables de la tribu. Celui-ci remporta le combat, mais la jeune princesse, à l'idée qu'il pouvait être mort, avait succombé de douleur. Popocatépetl porta son corps au sommet d'une colline, et il alluma au chevet de sa bien-aimée un feu qui brûle encore aujourd'hui.
De nombreuses possibilités de trekking s'offrent aux amoureux de la montagne. Afin d'atteindre le sommet de l'Iztaccihuatl, vous devez envisager de passer une nuit dans un refuge (pas très confortable) et en altitude pour continuer à grimper (4h à 5h environ) le lendemain matin tôt. Cette partie-là nécessite une bonne condition physique. Vous pouvez faire appel à des guides locaux si vous le souhaitez (basés à Amecameca).


Iztaccihuatl - Voyage et randonnées autour des volcans mexicains: Popocatepetl, Iztaccihuatl et Pico de Orizaba qui est le point culminant du Mexique avec sur ses flancs, Hidalgo le village le plus haut d'Amérique du Nord.

On peut également accéder à la petite ville d'Amecameca, en passant par un col planté de grands pins sombres, le "Paso de Cortés", situé à 3580 m d'altitude. Le col porte le nom du conquistador espagnol qui, arrivant de Veracruz, aurait vu pour la première fois, la ville de Tenochtitlán (Mexico) depuis ce point de vue. Au passage du col, vous devez passer un barrage militaire d'où la nécessité d'obtenir l'autorisation du bureau du parc national (pour effectuer une randonnée), autorisation que vous pouvez vous procurer à Amecameca près du marché.

Popocatepetl, México. Popocatepetl volcano, Mexico Popocatépetl, México Popocatepetl, Mexico Volcán Popocatépetl - México
>>> See more from this gallery

>>> See more from this gallery

Cathedral in Puebla, Mexico Puebla, Mexico Plastic sun Puebla, México. Puebla Mexico
>>> See more from this gallery

Site archéologique de Cantona

Le site de 12 km2, à 92 km au nord-ouest de Puebla par la route 129, est l'emplacement d'une des plus grandes villes préhispaniques de Méso-Amérique. Elle a été construite au moment de la perte du pouvoir des grandes villes de la période "classique" à la faveur des groupes militaires de la période "post-classique", une étape de mouvements sociaux, déséquilibres politiques, transformation et adaptation à un nouveau mode de vie. Ce site est formé par trois grandes unités, le Sud (la mieux conservée) de presque 5 km2, le Centre et le Nord, détruites par le travail agricole d'environ 3,5 km2 chacune. Des travaux d'exploration et de restauration ont commencé il y a peu de temps et principalement sur la partie Sud là où se trouve l'Acropole. La ville de Cantona était desservie par un vaste réseau de voierie - chaussées, passages, ruelles-, qui reliait tous les habitants, lesquels demeuraient dans des espaces définis délimités par des murs périphériques appelés patios. On compte jusqu'à 3000 patios, accessibles par l'une de ces rues. Dans chaque patio, on peut imaginer qu'une ou plusieurs familles y vivaient. Aucun ciment ni mortier n'a été utilisé pour unir les pierres, ni de stuc ni de boue pour les recouvrir. Les pierres ont été simplement placées les unes sur les autres avec un peu de terre. On peut également remarquer le manque de symétrie.
Egalement autre élément important : les terrains de jeux de paume, au nombre de 24 découverts sur place. 12 d'entre eux intègrent des ensembles architecturaux alignés caractérisés par une pyramide, une ou deux places, avec des structures architecturales périphériques, un autel et une cage. Les 12 autres sont des cages comme celles qui existent dans le reste de la Méso-amérique - intégrées au domaine civique-religieux, mais sans ensembles architecturaux. Dix des 12 jeux "type Cantona" se trouvent dans l'Acropole et trois d'entre eux possèdent 2 places. Cantona était une forteresse, comportant un fossé, limitrophe avec la vallée, des accès protégés, et divers postes militaires.
La présence des jeux de paume, des places civiques et religieuses et les vestiges d'enterrements humains mettent en évidence les rituels et les cérémonies religieuses. Une des cérémonies les plus importantes était celle des rites agricoles et de la fertilisation. Il manque encore une analyse approfondie de la documentation récupérée par des spécialistes pour en avoir la certitude. Beaucoup de sculptures phalliques ont été récupérées.
Outre les produits agricoles, les habitants de la cité vivaient du commerce de l'obsidienne, qu'ils trouvaient dans les gisements de la région.
Ce site situé entre 2500 et 2600 m d'altitude, occupé entre l'an 600 et 1000 après J.-C. a connu son apogée entre 700 et 900, puis a été abandonné après l'an 1050. Au fur et à mesure des prochaines années, il sera intéressant de suivre les explications sur ces découvertes.

Ouv. 10h-17h, mar-dim, $41

Plan du site de Cantona :

cantona cantona-pyramid cantona pyramid on Top of the Pyramid Cantona Pyramid
>>> See more from this gallery

Que veut dire liste indicative des biens de l'Unesco ?

Cliquez ICI pour les explications du choix de mettre sur la liste indicative "la cité pré-hispanique de Cantona".



CHOLULA

On fera halte à Cholula, à 12 km du centre de Puebla. La ville (si l’on en croit édiles et propagandistes) possède une église pour chaque jour de l’année. Il y a très longtemps, avant même l’arrivée des Aztèques, c’était la Mecque du Mexique. Sainte entre les villes saintes, elle devait ressembler à Teotihuacán en plus impressionnant. S’y dressait la plus haute pyramide des Amériques, comparable à celles de l’Ancienne Egypte, dans une forêt de pyramides plus petites. Chacun des dieux du panthéon toltèque y avait la sienne. La pierre de ces monuments rougissait chaque année du sang de 6000 sacrifices humains.

centre de CholulaHernán Cortés et ses hommes faillirent allonger la liste. Les Espagnols marchaient sur Mexico lorsqu’ils acceptèrent pour la nuit l’hospitalité des Aztèques de Cholula. Les gens de Moctézuma comptaient bien leur trancher la gorge pendant leur sommeil. Mais la princesse Malinche**, maîtresse de Cortés, déjoua le complot, et cette nuit là, ce furent 3000 gorges aztèques qui, selon la chronique, auraient été tranchées.

Photo de gauche : centre de Cholula

Les espagnols s’employèrent aussi à détruire les temples païens. Et dans la flambée de ferveur religieuse que soulevait la Conquête, il fut décidé qu’une église chrétienne serait édifiée partout où se dressait naguère un sanctuaire indien. A Cholula, les bâtisseurs d’églises eurent du travail pour longtemps. La petite cité compte, à ce jour, plus de trente églises consacrées, mais il en existe une bonne vingtaine désaffectée. Presque toutes coiffent de petites collines, ou ce qu’on prend pour telles, car il s’agit, en fait, des éminences formées par les anciennes pyramides recouvertes avec le temps par la végétation.


couvent saint gabriel et son église Parmi les plus intéressantes, l'église du Couvent San Gabriel est composée d'une nef unique voûtée à nervures gothiques. Tout près la Capilla Real (chapelle royale) fut construite en 1540 sur le plan de la mosquée de Cordoue. Ses nefs sont couvertes de 49 petits dômes, ajoutés au XVIIIème siècle et soutenus par huit rangées de sept piliers. Voir également l'église de San Pedro datant du XVIIème siècle, sur le côté nord.




Photo de droite : couvent saint gabriel et son église




Site archéologique de Cholula (de 800 avant J.-C. à 1521 après J.-C.) :
La Pyramide de Tepanapa
, dédiée à Quetzalcóatl, est la plus grande du monde construite de main d’homme.. Elle fut un lieu de culte olmèque, zapotèque, toltèque, chichimèque et cholultèque (ramification des Aztèques). Le site archéologique compte sept soubassements dont la pyramide dédiée à Chiconahui Quiahuitl, laquelle a une base de 400 mètres de côté qui en fait la base pyramidale la plus grande du monde. On peut entrer par les passages souterrains et visiter le site partiellement fouillé, où la colline a été dégagée pour montrer les plans raffinés de la période classique. L'accès à la zone archéologique, accessible au public, se fait sur le côté nord de l'édifice. Le site est ouvert tlj de 10h à 17h, $41. Voir le musée du site pour la reproduction de fresques et pour admirer quelques plats polychromes.


A son sommet s'élève l’église Nuestra Señora de los Remedios, construite à la fin du XVIème siècle par les Conquistadors. Vue splendide sur la ville et sur les volcans par temps clair :


Photo de gauche : Eglise Nuestra Señora de los Remedios


Dans la ville de Cholula, quelques magasins de talaveras dont la Tienda de las Americas, avec des prix plus abordables qu’à Puebla, (av Morelos, esq 4 Sur, 261 0367), avec son petit atelier qu’on peut visiter le matin de 9h à 14h (7 Poniente # 510, 247 1765).



Cholula Pyramid Cholula Pyramid Cholula Pyramid Cholula Pyramid Untitled photo
>>> See more from this gallery

 Plan de la ville de Cholula :

LocaliserLocaliser Cholula et ses points d'intérêt sur notre carte interactive



A quelques kilomètres de Cholula, on peut également s’intéresser aux églises de Santa María Tonantzintla (fantaisie des artistes indigènes- photo de gauche) et de San Francisco Acatepec (photo de droite), décorée de briques et d'azulejos surmontée d'une corniche et d'un clocher de pierre blanche (ouvertes tlj 10h-18h). Prendre un bus soit de Puebla soit de Cholula. Si vous prenez le temps d'aller à Cholula, prenez également le temps de voir ces deux petits bijoux. C'est un circuit d'une quarantaine de kilomètres qui se conjugue entre ces deux églises et Cholula. Prendre le bus entre Puebla et Cholula, puis un colectivo pour rejoindre les deux églises.

TonantzintlaTonantzintla (gauche)

Acatepec (droite)

AcatepecEn descendant vers le sud en direction d'Izucar de Matamoros, on peut s’arrêter à Atlixco ( 27 km de Puebla), un village qui vit de la culture des fleurs entre autres, la cempoaxochitl, la fleur orange utilisée pour les offrandes de la fête des morts.

C'est aussi un excellent endroit pour admirer les volcans. La meilleure période pour admirer les volcans est de loin, les mois de décembre, janvier et février. Pour cela, on peut partir du Zócalo d'Atlixco, prendre la calle Hidalgo. Après 5/10 min de marche, à la fourche, avec la fontaine Maya, prendre à droite la montée. Prendre les escaliers à droite sur Plazuela Fray Toribio de Benavente. Monter jusqu'à voir le volcan (environ 20 min de marche). Il y a aussi le Camino Izucar de Matamoros( 15 min à pied) qui mène à un beau point de vue.


En continuant plus au sud encore, on peut aller à Huaquechula et admirer son couvent, le 1er couvent franciscain du Mexique et qui a une architecture similaire à celles des cathédrales de Mexico et de Puebla. Huaquechula est aussi réputé pour ses offrandes les 31 octobre, 1er et 2 novembre (fête des morts).


indienne nahua à Cuetzalán A moins de 16 km de Cholula mais cette fois au nord-ouest, on trouve le village d'Huejotzingo qui possède un ancien couvent
« Convento Franciscano » (ouv. 10h-17h, mar-dim) du XVIème siècle. Ce couvent construit au XVIème siècle a été édifié par les franciscains. Il s’agit de l’un des plus beaux ensembles monastiques du Mexique, particulièrement renommé pour son grand retable de style plateresque. Tout près de l’église, de nombreuses chapelles reposoirs avaient été construites pour permettre aux fidèles de se reposer pendant les longues processions.

Cette bourgade est célèbre pour son Carnaval de février (chaque année en février) ainsi que pour la confection des sarapes, couvertures traditionnelles.

Prendre un bus de Puebla (CAPU) vers Huejotzingo avec Estrella Blanca, toutes les 10 mn entre 5h et 21h.

Photo de gauche : indienne náhua à Cuetzalán

Carnaval de Huejotzingo 2 CARNAVAL DE HUEJOTZINGO carnaval de huejotzingo Danzante Carnaval de Huejotzingo huejotzingo
>>> See more from this gallery



 Plan de l'état de Puebla :

 
LA MALINCHE**

De quel plus royal cadeau aurait pu rêver Hernán Cortés lorsqu'il reçut des mains des indigènes du Tabasco la jeune Malinalli ? Il fut ébloui par sa beauté, fit d’elle sa favorite, puis la fit baptiser officiellement son épouse indienne. Cette princesse allait être sa plus grande chance. Malinche aimait sincèrement Cortés. Bien davantage qu'une esclave compagne, elle fut une aide incomparable. Elle fût avec intelligence et tact, sa conseillère et son interprète, l'introduisant à la psychologie subtile des Indiens. Elle devint même sa complice au point de l'avertir du piège que lui tendait Moctezuma à Cholula ! La fascination qu’il exerça sur elle ne faiblit jamais, pas même quand celui-ci, après dix années de vie commune, la céda à son compagnon Juan Jaramillo, un des capitaines de sa garde. Ce dernier, depuis longtemps amoureux de la belle Indienne insista pour l’épouser à l’Eglise : Malinche y consentit à condition que Cortés la conduisit à l’autel…
Il est certain que, sans les conseils de cette femme, très intelligente, parlant plusieurs langues indiennes, le Mexique n’aurait jamais été conquis par les Espagnols. C’est ce que confirment les historiens et c’est pourquoi, chez les nationalistes mexicains, le malinchisme est devenu synonyme de collaboration avec l’étranger, de trahison.
La « Malinche » rôde toujours dans l'esprit des Mexicains, elle y gronde même, comme les volcans auxquels elle a donné son nom...

San Francisco Acatepec Tlacoyos in Cholula San Francisco Acatepec San Miguel Church - Cholula - founded 1520  from the top of the Pyramid Nuestra Senora de los Remedios -  Cholula
>>> See more from this gallery


Hotels Voir les hébergements de Puebla


& Campagne du Mexique. Puebla : souvenirs d'un zouave par: Louis Noir
& Mexico - 14ed - Anglais par: John Noble
& Mexico 13 par: AA. VV.
Book by John Noble Luke Waterson John Hecht Ray Bartlett L
& Campagne Du Mexique: Puebla (Souvenirs D'Un Zouave)... par: Louis Noir
& Aymard de Foucauld (1824-1863) : De Saint-Cyr et Saumur à la campagne du M par: Emmanuel Dufour
& Semé sans compter : Appréhension de l?environnement et statut de l?é par: Nicolas Ellison
& Construire une civilisation de l'amour par: Mexique) Conférence générale de
& Copie 1863 de Français de San Juan d'Itinéraire de Puebla Mexique
Vieilles Cartes Victoriennes Historiques Antiques d'Impression et Beaux-Arts Historiques----------. 1908 Taille de la Page Rare 22 X 16 d'Impression de Stockholm Suède Norrland Kuoefleberg la Double S'avance Petit À Petit Approximativement (les marges injcluding comme montré) D'une Question De
& Français 1863 de San-Martino d'École Militaire de Puebla Mexique
Vieilles Cartes Victoriennes Historiques Antiques d'Impression et Beaux-Arts Historiques----------. 1908 Taille de la Page Rare 22 X 16 d'Impression de Stockholm Suède Norrland Kuoefleberg la Double S'avance Petit À Petit Approximativement (les marges injcluding comme montré) D'une Question De
& Copie 1863 de Français de San Juan d'Itinéraire de Puebla Mexique
Copie 1863 de Français de San Juan d'Itinéraire de Puebla Mexique  Old Antique Historical Victorian Prints Maps and Historic Fine Art----------. 1863 Puebla Mexico Route San-Juan French Print Page From An Issue 1863 L'Ilustration Published France. Size 15 X 11 Inches

 

Aucune contribution ni aucun commentaire n'a été effectué sur cette page.

Tourimex