Loading
Playa del Carmen
 Page mise à jour le 11.03.2015
Imprimer  Partager sur : facebook  twitter  google 
 

Riviera Maya

La Riviera Maya s'étend sur 200 km de plages au bord de la belle mer au monde. Paradis des amateurs de farniente : ciel bleu, mer turquoise, plage de sable blanc et fin, et soleil doré. En plus de ces quatre éléments essentiels, c'est, à d'autres richesses que le rivage doit son intérêt pour ceux qui d'entre vous aiment voyager autrement, ceux qui, aiment aussi découvrir, s'émerveiller et s'aventurer.
Des richesses insoupçonnées, la Riviera Maya en regorge. Le Monde Maya, tout d'abord. Dissimulés dans la jungle tropicale, on découvre de nombreux vestiges, dont l'origine remonte à des temps lointains, mille ans, deux mille ans auparavant. De ces vieilles pierres, patinées par les millénaires, jaillit l'âme des Mayas, peuple à l'origine de toute la civilisation méso-américaine, dont les descendants vivent toujours ici.
vue sur la côte caraïbe de la Riviera Maya
Le Monde Maya, c'est aussi le monde de la jungle, leur habitat naturel, une épaisse végétation tropicale, une étonnante variété d'espèces animales. On y trouve également la plus grande réserve naturelle du Mexique d'une superficie de 530 000 ha, vaste espace difficilement pénétrable mais fascinant pour celui qui part à sa découverte (réserve Sian Ka'an).
Et puis, il y a le miracle des "cenotes". Petits et grands lacs, miroitant sous le feuillage opulent de la jungle, alimentés par un vaste réseau de rivières souterraines, haut lieu de la plongée spéléo.

Photo de droite : vue sur la côte caraïbe de la Riviera Maya

Pour les plongeurs de tout niveau, il y a aussi la mer, et dans cette mer, tout au long de la côte, l'Arrecife Maya, l'eldorado des plongeurs.
Entre mer et jungle, un long ruban de plages et de criques.

Finalement vous aurez l'agréable surprise de découvrir tout le confort souhaité, des hôtels haut de gamme aux petits hôtels de charme, des cabanes et des "palapas" aux toits de palme pour les petits budgets. Cette région (encore) magnifique, où le souvenir des Mayas est encore vivant de nos jours, a reçu le nom de Riviera Maya.
Dans l'arrière-pays, il règne un climat subtropical avec une moyenne de 26°C à 35°C sur l'année. Les mois de mai et d'août sont les plus chauds avec 35°C. Risque de fortes pluies et de cyclones entre les mois d'août et octobre inclus.

La compagnie de bus Mayab (seconde classe) fait la route Cancun-Chetumal, en s'arrêtant sur votre demande à l'endroit souhaité, sur son parcours.

Playa del Carmen

Une situation géographique enviable, de vastes étendues de plage, une mer qui est le paradis des plongeurs : voilà Playa del Carmen, clé de la Riviera Maya. L'ancien village de pêcheurs, port modeste pour le ferry vers Cozumel, sommeillant au bord d'une mer immuablement bleue, s'est métamorphosé en station balnéaire internationale ayant la capacité hôtelière pour accueillir 400 000 touristes en haute saison, débordant de vie où on trouve tous les services auxquels peut s'attendre le touriste le plus exigeant. Playa del Carmen, "playa" pour les habitués, Xaman Há en Maya est située à 52 km de l'aéroport de Cancun et à pratiquement égale distance de la cité maya de Tulum.
On est encore loin de l'offre hôtelière et Playa del Carmen est encore un bon choix. Mais pour combien de temps
encore ?

Playa del Carmen est une base idéale pour partager son temps entre la mer et l'arrière-pays : les environs offrent de multiples possibilités de promenades, pédestres ou équestres. Vous pourrez aussi effectuer des excursions plus lointaines : des circuits en autocar climatisé partent de la ville et avec la route fédérale 307, la Riviera Maya est desservie par un réseau routier efficace. Aux alentours de Playa, on trouve également d'innombrables plages, criques, lagunes, et, bien évidemment, la mer et son magnifique récif corallien. Au nord, Coco Beach est une des plus belles plages du coin présentant, à moins de 50 m, un récif corallien.
Les meilleurs spots de plongée sont les récifs "Tortuga" et "Barracuda".

A Playa del Carmen, plusieurs centres de plongée assurent des cours d'initiation ou de perfectionnement, la location d'équipement et des croisières d'exploitation sous-marine.
Voilà l'adresse d'un centre sympathique et compétent : (ang,esp,allemand,hollandais).

Parcours de golf intéressant pour les golfeurs.

coucher de soleil à PlayaAu soir d'une journée ensoleillée, Playa del Carmen mérite une longue flânerie. La Quinta Avenida, quasiment piétonne, attire une foule considérable qui n'est pas sans rappeler la Côte d'Azur en France où on vient se détendre. Outre tous les types d'hébergement, du plus luxueux au plus simple, Playa del Carmen offre de multiples restaurants pour tous les goûts et toutes les bourses, ainsi que de nombreux clubs de plage "branchés" avec des activités nocturnes, cafés et bars à musique. Les avenues sont parallèles à la mer et les rues, perpendiculaires. L'autre axe important est l'avenue Juárez, perpendiculaire à la mer avec des banques, commerces traditionnels et restaurants bon marché.

Photo de droite : coucher de soleil à Playa del Carmen

Par contre, de multiples hôtels n'ont plus de plages ou très peu de plages. Renseignez- vous, non pas à votre agence de voyages qui vous dira que tout est parfait mais demandez à l'hôtel que vous avez choisi, de vous envoyer une photo de sa plage. De préférence, prenez des options sur vos réservations avant de confirmer. Cette détérioration des plages s'accentue chaque année, soit à cause des cyclones, soit à cause des promoteurs immobiliers ! Trip advisor est un bon moyen d'obtenir des informations fiables.

On recommande le choix de petits hôtels et il y en a beaucoup à Playa, au lieu des grandes chaînes "all inclusive" qui n'ont plus aucun charme.

L'association des hôtels de la Riviera Maya (AHRM) publie une liste de petits hôtels ou les "resorts" :


Parse error: syntax error, unexpected ':' in /usr/local/php5.4/share/pear/Net/Socket.php on line 196