Loading
Les Pétroglyphes de Caborca
 Page mise à jour le 11.03.2015
Imprimer  Partager sur : facebook  twitter  google 
 



pétroglyphes Une autre richesse culturelle et historique, les pétroglyphes, tous localisés dans la Pimeria Alta, aux alentours de Caborca, qui a attire des milliers de personnes, étudiants, curieux, ou chercheurs qui sont venus visiter ces lieux ou y faire des recherches.
Des milliers de figures représentées sont là depuis environ 7 à 800 ans.
Des milliers de gravures témoignent d'une culture précolombienne.
Cet art rupestre comporte deux styles de gravures sur roche et une étude des biomorphes a été commencée avec la découverte de ces milliers de dessins et gravures, autant d’expressions gravées sur la pierre.
Les anthropomorphes, les tortues, les lézards et les hommes-lézards, les oiseaux et les serpents, les quadrupèdes.
Les figures de caractère astronomique : croissant lunaire, pleine lune, disque solaire, étoiles.
Les labyrinthes (réguliers et irréguliers).
Les signes géométriques divers.


Le professeur Manuel Jorge Gonzalez Montesinos de l’Université de Sonora, a publié des recherches assez courtes et assimilables nous permettant de soutenir la thèse qui suit et qui démontre que la région a été peuplée de la manière suivante :
pétroglyphes Culture Mogollon de 600 avant J.C à 1400 après J.C
Anasazi de 100 avant J.C à 1450 après J.C
Hohokam de 800 à 1200 après J.C, et de 300 à 1400 après J.C dans la région de Caborca
Ces peuples étaient des chasseurs avec des connaissances en agriculture et ils ont établis des systèmes d’arrosage pour la culture du maïs, ils ont développé des grandes habiletés pour dessiner et utiliser les calendriers solaires gravés dans la pierre dans lesquels figuraient les saisons de l’année.
Ces trois cultures, bien que différentes, ont établi entre elles des liens de communication et les chemins qui leur ont permis de développer des conventions d’échanges commerciaux, culturels et sociaux.
Les produits de ces échanges étaient de simples paniers ou produits tissés, des céramiques, du maïs, des ornements rituels, des turquoises, des coquillages et du sel de mer, et pouvait tout aussi bien être des connaissances et des techniques de production.

De différentes interprétations sont possibles comme des rituels ou des cérémonies, la chasse, plantes et animaux (surtout des chèvres portant leurs petits dans leur ventre), changements de saisons ou de climat, ou bien seulement leur forme d’expression artistique.

pétroglyphes La culture Hohokam sont les ancêtres de nos actuels habitants de notre nation Tohono O’Otham (les gens du désert) que nous appelons communément ici les Papagos.

 

 

Toutes photos : pétroglyphes

 

 

 

 

 


Texte préparé par Marie Resplandy, fondatrice et directrice de l'Association Franco Mexicaine AFG AC, correspondante officielle en Sonora pour France Expatriés, et déléguée consulaire pour le Consulat Général de France au Mexique, toujours dans l'état de Sonora, où elle vit depuis près de 10 ans.
Link Asociacion Franco Mexicaine AFG AC : www.lsiaug.net/afg/ 
Consulat General de France au Mexique : www.consulfrance-mexico.org/


 

Aucune contribution ni aucun commentaire n'a été effectué sur cette page.

Tourimex