Loading
Uruapán et sa région
 Page mise à jour le 11.03.2015
Imprimer  Partager sur : facebook  twitter  google 
 

URUAPÁN

champ d'avocats près d'Uruapan (Michoacán, Mexique) Uruapán, située à 1620 m d'altitude est la deuxième plus peuplée de l´état du Michoacán, réputée pour la production de ses excellents avocats ; elle est localisée à 52 km de Pátzcuaro et 102 km de Morelia. On prend l'autoroute Morelia-Pátzcuaro-Uruapán, pour y arriver, mais on peut aussi emprunter la route fédérale # 15, en prenant la route à la hauteur de Carapán, et en passant par les villages de Chéran, Aranza, Paracho et Capácuaro; plus loin une autre route conduit au Volcan Paricutín, dont une violente éruption a eu lieu le 20 février 1943. On accède également aux vestiges du temple de San Juan Parangaricutiro, qui est couvert par la lave comme une partie du village. Il est possible aussi d'aller aux villages de Zacán, Peribán, Los Reyes et Zamora. Grâce à son altitude, elle jouit d’un climat favorable et d'une végétation luxuriante. Très belle région couverte de pins.

Photo de gauche : champ d'avocats près d'Uruapán (Michoacán, Mexique)


Il est dit que le nom d’Uruapán vient du vocabulaire purépecha "urapani", qui signifie "la floraison et la fructification d'une plante en même temps", ce qui s´est traduit comme "l'endroit où tout fleurit".
fontaine aux grenouilles sur la place principale d'Uruapán  (Michoacán, Mexique) Pour cela on a qualifié le verger de Michoacán comme "la capitale mondiale de l'avocat"; elle a atteignit le rang de ville en 1858, et on l'a appelé "Uruapán del Progreso". En outre, le titre le plus mérité est celui du "vrai berceau de la laque", du fait de la production de tasses, masques et d'autres objets en bois, artistiquement décorés avec cette technique qui remonte à l´époque précolombienne et qui consiste à recouvrir chaque pièce avec un mélange d´huiles d´origine végétale et animale avec des minéraux pulvérisés. Au moment du séchage, on obtient une surface dure et lustrée sur laquelle on dessine les motifs décoratifs avec différentes couleurs selon les besoins. Les résultats obtenus montrent la maîtrise exemplaire et la sensibilité artistique des artisans des quartiers d’Uruapán.

À l´arrivée des espagnols, des peuples préhispaniques habitaient dans la zone d’Uruapán. Les moines franciscains ont évangélisé la région. Fray Juan de San Miguel s'est distingué par son travail évangélisateur et d’urbaniste, sa création de quartiers, et par l'unification des peuples d’Uruapán. On le considère comme le fondateur de la ville, en 1534.
Parmi ses multiples attractions, Uruapán compte avec de magnifiques monuments historiques comme "la Parroquia Franciscana", qui conserve une partie des murs du XVIIème siècle et une porte plateresque qui originalement était sur la façade principale; "La Huatápera"et les chapelles des quartiers de la Magdalena, San Francisco (plus connue comme San Francisquillo), San Juan Bautista, San Pedro, San Miguel et Santiago sont dignes d´être admirés. Dans différents endroits de la ville se trouvent des œuvres d'artistes importants de Michoacán, comme les peintures de Alfredo Zalce à l’école Manuel Ocaranza et à l´hôpital Civil Dr. Jesús Silva ou le Mural de Manuel Coronado au Parc National.

 Photo de droite : fontaine aux grenouilles sur la place principale d'Uruapán (Michoacán, Mexique)

Visites conseillées :

musée La Huatápera Museo Regional La Huatápera : On attribue la fondation de cet ancien hôpital à Fray Juan de San Miguel. La Huatápera fait partie des institutions commencées par Vasco de Quiroga, lesquelles ont été le soutien de la vie sociale, éducative, religieuse et d´assistance des villages de l’ancien évêché de Michoacán. Il combine les styles plateresque et mudéjar; les fins reliefs de la façade de sa chapelle ont été taillés par des mains indigènes. L´ensemble compte avec une cour magnifique où se détache une croix de parvis, ainsi qu´une cellule disciplinaire en forme de "L" avec un portique, construite avec les matériaux traditionnels de la région : bois, tuiles, pierre volcanique et pierre de carrière. Il abrite aujourd’hui le Museo Popular, qui possède des belles collections d’artisanat de l’état dont de magnifiques laques de cèdre appelées « maque » réputées dans cette région (ouv. 9h30-13h30 et 15h30-18h, mar-dim, entrée libre). De nombreux stands d'artisanat dans la cour.

Photo de gauche : Musée La Huatápera


Temple de Saint Francisco : Ses origines remontent à la fondation de l'ensemble hospitalier qui a donné origine à la ville. Bien qu´elle a été l'objet de plusieurs restaurations, elle conserve à l'arrière une façade plateresque digne d'admiration. Pendant les fêtes de Pâques, de nombreuses femmes préparent les célébrations sous forme de décorations ou d'objets pour les différentes messes.

Place des Martyrs : Localisée en face du temple de San Francisco, elle prend son nom du monument érigé là en 1893 pour hommager la mémoire des Martyrs d’ Uruapán; cinq républicains, entre autres les généraux Carlos Zalazar et José Ma. Arteaga, ont été sacrifiés par les armes impérialistes le 21 octobre 1865.

On y trouve le plus grand marché d'artisanat d'Amérique Latine chaque année à partir du samedi des Rameaux pour une dizaine de jours.


Musée Municipal “Eduardo Ruiz”: Il exhibe divers objets préhispaniques et d'époques postérieures, ainsi comme des photographies, des imprimés, des manuscrits et d´autres affaires qui ont appartenus à l´historien et écrivain Eduardo Ruiz, natif d´Uruapán. Le musée partage l´immeuble avec la Maison de la Culture de la Ville. Il est peut-être beau mais peu de pièces exposées au premier étage. Au rez-de-chaussée, on y trouve une exposition sur l'artisanat et le travail de la maque. Les heures d'ouverture sont aléatoires. Entrée libre.

Photos ci-dessous : parc national Barranca del Cupatitzio (Michoacán, Mexique)

parc national Barranca del Cupatitzio parc national Barranca del Cupatitzio
parc national Barranca del Cupatitzio parc national Barranca del Cupatitzio
parc national Barranca del Cupatitzio

parc national Barranca del Cupatitzio

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Parc National “Eduardo Ruiz”: C'est l'unique parc national à l´intérieur d'une ville au Mexique. Le fleuve Cupatitzio y prend naissance. Cupatitzio veut dire en langue purépecha, "fleuve qui chante". Ce fleuve est connu pour la beauté de sa flore, ses eaux cristallines et pour la légende de "La Rodilla del Diablo" (le Genou du Diable) que les enfants de l´endroit racontent. C’est un modèle d’architecture paysagiste par ses chemins ombragés, ses ponts, ses cascades et ses parterres de fleurs.
Ouvert 7j/7j de 8h à 18h, tarif de 12$ pour adultes et 5$ pour enfant de moins de 9 ans.
Très beau parc très encombré en fin de semaine. Comptez 2 à 3h pour admirer et profiter de la nature.
 

El Parque Nacional de Uruapán es unos de los mas hermosos en todo mexico, y este parque se encuentra en pleno centro de la ciudad. Belle vidéo sur le Parc National “Eduardo Ruiz”, situé à l'intérieur de la ville d'Uruapán

la maison la plus étroite (dans le livre des records) Marché des "Antojitos": Tous les mets de la région peuvent se savourer dans cet endroit typique situé derrière la Huatápera. Les installations sont hygiéniques et les prix accessibles. Allez-y sans risque... Avec un peu de chance, vous pouvez écouter de la musique. Ouvert du petit déjeuner au souper, 7j/7j; prix très abordables.

marché des "Antojitos" Marché d'artisanat : Il se localise en face du parc National ; on offre une variété d’objets de bois laqués, des paniers de la région et beaucoup d´autres artisanats des villages proches, comme des objets décoratifs, textiles et des instruments musicaux, incluant les guitares connus internationalement de Paracho.

 

  Photo ci-dessus : Marché des "Antojitos"


 Photo de droite : la maison la plus étroite (dans le livre des records)

 

  Ouverture de 9h à 14h et de 16h à 18h, 7j/7j.

  Pas très intéressant à notre point de vue.

La maison la plus étroite du monde : à visiter (ouvert de 9h à 14h et de 16h à 18h, $10, s'adresser à la maison en face pour la visiter), située rue M.Trévino entre Amado Nervo et Izaac Ariaga.

Plan de la ville d’Uruapán :

LocaliserLocaliser Uruapan et ses points d'intérêt sur notre carte interactive



Parse error: syntax error, unexpected ':' in /usr/local/php5.4/share/pear/Net/Socket.php on line 196