Loading
Michoacán : culture
 Page mise à jour le 11.03.2015
Imprimer  Partager sur : facebook  twitter  google 
 

Qu'entend-on par la Voie de l'Indépendance ?

La Voie de l'Indépendance

Une série de villes coloniales se trouvent sur une route orientée au nord-ouest depuis Mexico, qui a reçu le nom de Voie de l'Indépendance. Ces villes jouèrent un rôle particulièrement important dans les batailles pour l'indépendance entre 1810 et 1821 (Dolorès Hidalgo et Querétaro, par exemple), et elles ont vu naître des combattants illustres du mouvement d'indépendance (comme San Miguel de Allende). Enfin, on compte parmi elles toutes celles dont le centre - voire la totalité de la ville - est particulièrement bien conservé ou restauré, et qui bénéficient d'une mesure de sauvegarde des monuments historiques. Il faut parcourir environ 700 km pour faire le tour des villes les plus remarquables, ce qui vous conduira à admirer un grand nombre de merveilles coloniales de ce magnifique pays. Le transport terrestre le mieux adapté est le bus, réseau très bien organisé, confortable et économique.

danse des petits vieux (Michoacán, Mexique)La sierra du centre de la République mexicaine s'enfonce dans le Michoacán. Les massifs montagneux se succèdent jusqu'à la vallée de Guayangareo. C'est Fray Juan de San Miguel qui explora le premier cette vallée.
Passant par le village de Charo, capitale des Matlatzingas, il en convertit le chef au christianisme après lui avoir donné son nom. Puis il érigea une petite chapelle dans une localité que les Matlatzingas nommaient Panziyequi. C'est là que le 18 mai 1541, sur autorisation de Sa Majesté la reine, le viceroi Antonio de Mendoza fonda la ville de Valladolid, sur le modèle de sa patronne d'Espagne. Le 16 septembre 1828, Valladolid devenait Morelia.
La vallée de Guayangareo s'est formée à la suite de l'éruption du volcan du Quinceo, mais auparavant il existait déjà des peuplades sédentaires qui se livraient à l'agriculture, ainsi que le prouve un morceau de lave volcanique découvert dans l'Hacienda de la Magdalena et où sont incrustés des épis de maïs carbonisés. En 1943, Dionisio Pulido eut la surprise de voir son champ se fendiller et des jets de fumée sortir de la terre : un volcan naissait. Son cratère s'élève maintenant à plus de 500 mètres; il a pris le nom de l'infortunée bourgade qui a dû lui céder la place : Paricutin.

Quand on vient de Mexico, on traverse de paysages magnifiques : cascades, plateaux, vallées, montagnes boisées…. Arrêtez vous au Mirador des Mil Cumbres pour jouir d’une splendide vue sur les Chaînes de la Sierra Madré Occidentale.
L’état est réputé pour ses papillons monarques venues du Grand Nord d’octobre à mars de chaque année pour se protéger de l’hiver et pondre, et également pour son artisanat et sa gastronomie. 3 villages de cet état font partie du programme Pueblos Mágicos.

 Photo de droite : danse des petits vieux (Michoacán, Mexique)



Parse error: syntax error, unexpected ':' in /usr/local/php5.4/share/pear/Net/Socket.php on line 196