Loading
San Angel et Coyoacán
 Page mise à jour le 11.03.2015
Imprimer  Partager sur : facebook  twitter  google 
 

SAN ANGEL

Pour vous rendre à San Angel, il n’y a pas de station de métro proche. Prenez un pesero sur l’avenue Insurgentes direction sud. Demandez l’arrêt à l’angle de l’avenida de La Paz. La remonter puis traverser l’avenida Revolución afin d’arriver près de la Plaza San Jacinto. Egalement possibilité de prendre le métro jusqu'à la station Miguel Angel de Quevedo puis un pesero en direction de San Angel (s'arrête près de la Plaza San Jacinto).

Ce vieux village colonial appelé Tenanitla avant l’arrivée des Espagnols, se situe à une quinzaine de kilomètres du centre mais il fait désormais partie intégrante de la ville. Il a cependant conservé tout son charme ; ses rues tortueuses et pavées recèlent des hôtels particuliers discrets. C’est un quartier très résidentiel de Mexico, organisé autour de deux places ; la plaza de San Jacinto et la plaza del Convento, une rue plus loin.

Avant de vous rendre sur les places, visitez l'ancien couvent du Carmel, El Carme, possédant un cloître ravissant aux somptueuses coupoles ornées de faïences de Talavera et une fontaine décorée d'azulejos. Dans l'enceinte du couvent, le Museo del Carmen (ouv.10h-17h, mar-dim, $41, gratuit le dimanche) présente une belle collection de tableaux et d’objets religieux de l'époque coloniale ainsi que du mobilier ancien. Son sous-sol abrite les restes momifiés de prêtres et de religieuses. Admirer les lavabos en azulejos, avant de descendre à la crypte.

Sur la Plaza San Jacinto, on y trouve la Casa del Risco (ouv. 10h-17h, mar-dim, entrée libre), très belle demeure du XVIIIème siècle transformée en musée d’art, témoin du passé militaire de San Angel : c'est là en effet que fut installé le quartier général des troupes de Caroline du Nord lors de la guerre américano-mexicaine. C’est également un centre culturel et une bibliothèque possédant plus de 30 000 volumes d’histoire, de droit international et de criminologie. Très belle cour avec une fontaine d’azulejos.
Non loin de là, l'Iglesia San Jacinto, édifiée à la fin du XVIème siècle, a une façade de style Renaissance ornée de magnifiques portes en bois sculpté.

Un marché d'artisanat qui a lieu le samedi accompagne l’ouverture du Bazar del Sábado (grosse bâtisse du XVIIème siècle), rempli d’objets d’art traditionnel et contemporain. On y trouvera un artisanat raffiné (sculptures sur bois, textiles, objets en argent, vaisselle, etc) réparti sur deux étages. Au fil des temps, c'est devenu cher mais rien que pour le plaisir des yeux et des odeurs (restaurants dans le coin), la visite est de mise. Il est préférable de s'y rendre tôt le matin à cause de l’affluence (ouv. 10 h-19h le samedi). Le marché situé sur la place propose également de l'artisanat (9h-17h).

San Angel honore lui aussi la mémoire de Diego Rivera, avec son Museo Casa Estudio Diego Rivera y Frida Kahlo (ouv. 10h-18h , mar-dim, $10, 5550 1518 ou 1189), dans l’avenue Altavista. L'ancien atelier du peintre, décoré par Juan O'Gorman, présente, outre certaines de ses dernières œuvres, une sélection de sa collection personnelle (en particulier un bel ensemble de masques préhispaniques).C’est aussi à cet endroit que vécurent le peintre avec sa femme Frida Kahlo. Elle y peignait dans la partie située à l’arrière de la maison. Visites guidées du mardi au vendredi de 12h à 16h.

Enfin, à quelques pâtés de maisons de là, sur l'Avenida Revolución, le Museo Carrillo Gil (ouv. 10h-18h mar-dim, $15, gratuit le dimanche) expose une collection privée d'artistes mexicains du siècle dernier, dont des peintures de Diego Rivera, David Siqueiros et Clémente Orozco. C’est un édifice de verre et d’aluminium.
Si vous avez le temps, allez faire un tour à l'auberge San Angel, ancienne hacienda bien décorée, pleine de charme avec ses somptueux patios, cloîtres et salons d’époque. C’est également un excellent restaurant. Jouxtant ce restaurant, on peut visiter l'atelier-maison de Rivera. Frida y avait un pied-à-terre, lié à l'atelier par une passerelle et une échelle que seuls des amants casse-cou pouvaient trouver attirantes.

On pourrait également citer le Musée Soumaya (ouv.10h30-18h30, dim, lundi, mer, jeudi; jusqu'à 20h30 les vendredis et samedis), situé au sud ouest de la Capitale dans le centre commercial de Plaza Loreto sur l’avenue Rio Magdalena et l’avenue Revolución à Tizapán. Au travers de ses différentes salles, vous pourrez profiter de ses collections permanentes d’art hispanique de l’époque coloniale. C’est le musée d’Amérique Latine qui possède le plus d’œuvres d’Auguste Rodin et de Camille Claudel, ainsi qu’une remarquable collection de peintures de Rufino Tamayo, Paul Gauguin et de Vincent Van Gogh.
Le musée dispose également d’une salle de jeux où les enfants peuvent s’amuser et découvrir ce qu’ils ont réellement appris de l’exposition - www.museosoumaya.org; museo@museosoumaya.org.mx. Voir le site pour les horaires des visites guidées. Musée gratuit : 5616.3731 et 5616.3761.




Parse error: syntax error, unexpected ':' in /usr/local/php5.4/share/pear/Net/Socket.php on line 196