Loading
Les Mayos de Sonora
 Page mise à jour le 11.03.2015
Imprimer  Partager sur : facebook  twitter  google 
 
Les Mayos

cocons de papillons attachés les uns aux autres afin de scander de la musique quand ils sont attachés aux jambesLes Yoremes sont les descendants des anciennes populations de la culture de Huatabampo, et appartiennent aux traditions culturelles de Sonora.
C’est le groupe le plus important de cet état et leur population est estimée à environ 75.000 habitants.
Ils parlent encore leur dialecte, et par la même se distinguent des autres communautés indigènes qui ont tendance à parler l’espagnol.

Ils s’autodéterminent comme « Yoreme » ou « Celui qui respecte la tradition », contrairement au « Yori » - « Celui qui ne la respecte pas ».

Photo de gauche : cocons de papillons attachés les uns aux autres afin de scander de la musique quand ils sont attachés aux jambes


croix mayos (Sonora, Mexique)

 

 

 

 

 

 Selon une légende, le mot Mayo signifie
 «les gens de la Rivière ».

Photo de droite : croix mayos (Sonora, Mexique)


La région Mayo est localisée dans la partie sud de Sonora, et les communautés vivent dans les municipalités d’Alamos, Quiriego, Navojoa, Etchojoa et Huatabampo.
On dit que les Mayos font partie des communautés Yaquis, car leur langue est en partie de la famille Taracahita du tronc Yuto Nahua, avec des racines de dialecte Yaqui et Guarijio.

costume de danses des Mayos (Sonora, Mexique)Ils ont docilement été les récepteurs des enseignements évangéliques espagnols, et ont acquis en même temps des connaissances quant à l’agriculture et l’élevage d’animaux domestiques.
Ils construisent maintenant leurs maisons en « adobe » (grosses briques de terre et paille collée) ou ladrillos (briques rouges), les plafonds sont faits de carrizo (branches de bambou), recouverts de terre et paille collée.
Il est fréquent de voir leurs maisons ornées d’une croix faite du bois du cœur d’un palofierro (arbre de fer), pour se protéger du mal.

L’artisanat n’est pas une activité fondamentale dans l’économie Mayo.
Ils font des couvertures, des tapis en laine tissée, des cruches en terre pour l’eau, des paniers en osier de diverses formes, et des instruments de musique comme la harpe ou le violon, et leur usage est toujours domestique.

Dans leurs rites, leurs chants et leurs danses, la nature reste le guide de leur monde, et cela s’exprime dans le caractère que développent leurs danses comme la danse du « venado » (cerf) et le « pascola ». Ils continuent à y porter des vêtements rituels pendant ces fêtes, vêtements traditionnels qui ne sont plus portés que dans ces évènements, et préservent ainsi cette relation particulière avec le monde du surnaturel et du magique.

Photo de gauche : costume de danses des Mayos (Sonora, Mexique)

costume de danses des Mayos (Sonora, Mexique) Des masques divers avec des crins de chevaux, la ceinture de « cascabel » (serpent à sonnette) en métal, les chevillières faites dans des cocons de papillons remplis de petits cailloux (tenaboim), rappelant ainsi le bruit du cascabel, complètent leurs tenues.

 


Photo de droite : costume de danses des Mayos
(Sonora, Mexique)

Un de leur dicton est que « Dieu a créé l’or pour les Yoris et les outils de travail pour les Yoremes », et la nature reste leur mentor.
Ils sont dépositaires d’une très riche culture de médecine traditionnelle pratiquée par les curanderos ou curanderas, dans toutes les communautés. En plus de l’usage de plantes, ils utilisent les amulettes et dans leurs guérisons, il y a un mélange de foi et de magie.
Afin de préserver ces traditions, les autorités sonorenses de culture populaire ont organisé des rencontres de médecines traditionnelles et des aides exclusives ont été mises en place par des jardins botaniques afin d’aider à la préservation de plantes médicinales en voie de disparition.

Ils ont également des pharmacies herboristeries ou les curanderos ou les patients peuvent trouver les plantes médicinales.


Les cérémonies des Yoremes sont de très haute importance, et pratiquement toutes les fêtes ont des liens avec l’église catholique et ses calendriers liturgiques.


Promesera La Lágrima Mayo Chivo Mask Sonora Mexico Un pedacito de cielo... Viejo Mayo
>>> See more from this gallery



drapeaux des fêtes mayos (Sonora, Mexique)

 

Les fêtes les plus importantes sont la Semana Santa, Santísima Trinidad, San José, San Ignacio de Loyola, la Santa Cruz, Virgen de Guadalupe, Día de Muertos y le Carême.

 Photo de gauche : drapeaux des fêtes mayos (Sonora, Mexique)

 

 

 

 


coiffes mayos (Sonora, Mexique)


 

 Photo de droite : coiffes mayos (Sonora, Mexique)

 

 

 

sierra de Sonora (Sonora, Mexique)

 

 

 

Photo de gauche : Sierra de Sonora

 


village d'Arizpe en Sonora (Sonora, Mexique)

 

 

 

 Photo de droite : village d'Arizpe en Sonora

 

 





 
Texte préparé par Marie Resplandy, fondatrice et directrice de l'Association Franco Mexicaine AFG AC, correspondante officielle en Sonora pour France Expatriés, et déléguée consulaire pour le Consulat Général de France au Mexique, toujours dans l'état de Sonora, où elle vit depuis près de 10 ans.
Link Asociacion Franco Mexicaine AFG AC : www.lsiaug.net/afg/ 
Consulat General de France au Mexique : www.consulfrance-mexico.org/

 

Aucune contribution ni aucun commentaire n'a été effectué sur cette page.
Tourimex