Loading
Ecotourisme région Oaxaca
 Page mise à jour le 11.03.2015
Imprimer  Partager sur : facebook  twitter  google 
 

Présentation des Pueblos Mancomunados, petits villages communautaires isolés, plantés sur les hauts plateaux densément arborés de la Sierra Norte. Villages accessibles aux visiteurs pour un excellent séjour garanti. Ce projet permet aux villageois de conserver leurs activités traditionnelles, tout en préservant leurs forêts.
Belle vidéo avec commentaires en espagnol

 

L'écotourisme de village en village : les huit villages Mancomunados, dans les froides montagnes de la Sierra d'Oaxaca, travaillent ensemble à gérer leur forêt, leur eau, et conserver leur médecine. 120 km de chemins balisés sur 2900 ha, que l'on peut parcourir à pied ou en vélo, permettent de rallier chaque village et de découvrir une très belle région.
C'est non seulement un lieu de randonnées et de VTT avec possibilités de camping et de logement dans les cabanes des communautés, mais également un lieu de partage et d'échanges avec les communautés indigènes zapotèques perchées à 3 000 m d'altitude (cours de cuisine, guérisseur traditionnel, temazcal..).
Après 17 années d'existence, le projet des Pueblos Mancomunados est le lieu d'écotourisme communautaire mexicain qui accueille le plus grand nombre de visiteurs. Les membres du projet fonctionnent en professionnels avec un bureau d'information et de réservation à Oaxaca.
Dans un environnement exceptionnel, le projet n'a développé comme infrastructures que des chemins et des cabanes pour relier entre eux huit villages, et répartir ainsi la création d'emplois. Le principe de circulation douce (à pied, à cheval ou à vélo) a toujours régulé très naturellement le nombre de touristes sur leurs terres. Ici, les Indiens Zapotecos, Chinantecos et Mixes administrent leurs terres et leurs biens selon les us et coutumes, un système politique qui leur accorde une quasi-autonomie. Les décisions, les projets, les bénéfices sont communs et la corruption n'est pas de mise. Dans le projet touristique, les cabanes, vélos, bus et tous les équipements appartiennent aux huit villages. Les habitants ont construit les cabanes, aménagé les chemins et mènent des actions de reforestation et de protection de l'eau. En échange, les bénéfices sont réinvestis dans les services communs, en particulier dans la santé, les transports et l'éducation des enfants.
Les villages tirent 60% de leurs ressources économiques de la sylviculture. Pour ne jamais augmenter ce chiffre et parce qu'une reforestation s'imposait sur leurs terres, les villages ont cherché à développer en commun des alternatives économiques. L'écotourisme en est une, avec l'usine d'embouteillage d'eau minérale, la mine, les pépinières et serres de fleurs.
Les guides emmènent visiter ces projets à la demande des visiteurs. Au cours des balades, vous les verrez surveiller aussi les incendies, les braconniers et les coupes illégales de bois. Les 450 000 ha de forêts de la Sierra Norte font partie des écosystèmes protégés, y compris dans le cadre du nouveau corridor biologique mésoaméricain (CBM), mais le trafic de bois sévit dans tout l'état d'Oaxaca. Le projet touristique a donc un vrai rôle à jouer dans la protection des forêts. Il apporte de réelles ressources dans les villages les plus visités et faciles d'accès.

Renseignements à :
Expediciones Sierra Norte
M.Bravo # 210
Oaxaca - (951) 514 82 71 - sierra_norte@infosel.net.mx,
Site en espagnol et en anglais.

Séjours de un à cinq jours organisés si vous le souhaitez à un tarif raisonnable : pour mieux apprécier leurs objectifs !

Les différentes routes utilisées et les facilités sont décrites dans leur chapitre :


 

Aucune contribution ni aucun commentaire n'a été effectué sur cette page.

Tourimex