Loading
Cuernavaca : capitale
 Page mise à jour le 11.03.2015
Imprimer  Partager sur : facebook  twitter  google 
 

Comment prononcer ce nom aztèque de Cuauhnáhuac qui signifie « lieu boisé» ? Les Espagnols en firent Cuernavaca par commodité phonique sans doute s’il était su bien venu d’appeler corne-de-vache une villégiature aussi distinguée.
Une autoroute de 80 km relie cette ville à la capitale, après avoir dépassé la Cité Universitaire ; 100 000 habitants dans les années 1960, 788 000 habitants (stats 2006) en semaine, beaucoup plus en week-end ! Beaucoup de monde sur les routes le week-end car les habitants de la capitale, les capitalïnos partent à la recherche d'air pur et de calme.

vue sur les toits de Cuernavaca (état de Morelos au Mexique) Cuernavaca
, capitale de l’Etat de Morelos a, depuis des temps anciens, attiré les classes aisées. On traverse de très beaux paysages sur cette route dont le point final est Acapulco. La ville héberge de nombreuses écoles accueillant des étudiants venus du monde entier pour apprendre l'espagnol.

Photo de droite : vue sur les toits de Cuernavaca (état de Morelos  
 au Mexique)


Déjà l’empereur Moctezuma et sa cour venaient goûter les délices d’un climat idéal dans cette vallée où les bougainvillées, les jacarandas et les tamarins font exploser dans la verdure leurs notes éclatantes.
Ville de l'éternel printemps (temps clément toute l’année, 23° C), située à 1540 m d'altitude, ancienne résidence des empereurs aztèques, puis de Cortés, elle redevient, sous le "Porfirisme", dans la dernière décade du XXème siècle, le lieu de villégiature des riches Mexicains de la capitale.

centre de Cuernavaca Dès l'après-guerre, la ville accueille des artistes : Aldous Huxley, Leonora Carlington, Benjamin Perret, Edward James, Richard Burton et Liz Taylor, mais aussi des intellectuels de renommée comme Erich Fromm, Ivan lllich ou Gabriel Garcia Marquez. Le shah d'Iran, Mohammad Reza Pahlavi, y vécut durant son exil.

Photo de gauche : centre de Cuernavaca

Traversée du Nord au Sud par plusieurs canyons appelés barrancas, c'est une ville qui ne présente pas grand intérêt. Il y a peu de monuments valant le détour, mais on peut lui consacrer deux jours, de préférence entre le mardi et le vendredi (le lundi, les musées sont fermés), pour éviter la cohue du week-end. La ville garde du Conquistador un monument plus personnel, le palais de Cortés, transformé en musée depuis 1974 (Museo Cuauhnáhuac ouv. 9h-18h mar-dim, $41) qui donne un rapide aperçu de l'histoire du Mexique. Le palais a été construit sur l’emplacement d’une pyramide aztèque. Dans le musée, figurent, entre autres, des fresques de Diego Rivera, qui loin de glorifier Cortés et la conquête, dénoncent la destruction des cités aztèques et l’exploitation des Indiens par les Espagnols. Du portique agréable, on a une vue splendide sur le Popocatépetl, si le ciel est dégagé. Le palais fut construit sur son ordre en 1530 ; de là il supervisait les vastes domaines à lui, accordés par la Couronne d’Espagne. musée Cuauhnáhuac à Cuernavaca

Du fait de ces canyons, il est difficile de circuler d'est en ouest mais par contre ces canyons permettent une belle petite balade nature en plein coeur de la ville. Départ près du Calvario au Nord de la ville.
A l'est de la rivière, passez par le marché couvert, qui déborde d'activité tous les jours. Il est situé à côté du Terminal de bus ce qui permet un transport facile des marchandises vendues en gros aux restaurateurs des environs.

Photo de droite : musée Cuauhnáhuac à Cuernavaca

On peut se rendre sur le Zócalo (officiellement Jardin Juárez), et une autre place de plus vastes dimensions, le Jardin de los Heroes. Le palais du gouvernement borde le Zócalo du côté est. Ce Jardin Juárez est aussi plaisant que le Heroes est hideux, sur le plan esthétique. Dans son kiosque à musique, au bord duquel est vendu de délicieux jus de fruits dès le petit déjeuner, résonne la fanfare municipale le jeudi soir et le dimanche matin.

Quatre pâtés de maison plus loin, en direction de l’ouest, la cathédrale et les jardins de La Borda sont à visiter. Les jardins, très agréables quand il fait chaud, furent aménagés à la fin du XVIIIème siècle par le Français Joseph de la Borde, venu au Mexique en 1716 et qui "hispanisa" son nom en José de la Borda. Célèbre, en son temps, pour l’immense fortune que lui avaient rapporté les mines d’argent de Taxco, il sut, pour la postérité, donner son nom à ses jardins. José de la Borda ayant vécu à Cuernavaca seulement les deux dernières années de sa vie, c'est son fils Manuel, prêtre passionné de botanique qui a mis en valeur ce parc jalonné de bassins et de fontaines.

jardins de Borda à Cuernavaca

Photo de droite : jardins de Borda à Cuernavaca






Orchestre local sur la place, certains jours de la semaine (se renseigner auprès de l’office du Tourisme). On peut visiter la maison de Borda datant du XVIIIème siécle (mar-dim 10h-17h30, $30, gratuit le dimanche).





cathédrale de Cuernavaca
Face à ces jardins, la cathédrale (Catedral de la Asunción de María), dont la construction fut commandée en 1529 par Cortés lui-même, est l’une des premières églises du Mexique. A droite en rentrant dans la cour, une chapelle offerte au "Troisième Ordre" (Templo de la tercera orden), exemple d'architecture baroque mexicain, est ornée d'un beau retable. On peut visiter également la Capilla del carmen (XIXème siècle) et la Capilla abierta (la chapelle ouverte). Du haut du clocher, la vue sur la ville est superbe.

temple du troisième ordre à Cuernavaca







Photo de gauche : cathédrale de Cuernavaca

Photo de droite : temple du troisième ordre
à Cuernavaca



A visiter absolument le Musée Robert Brady (peintre nord-américain 1928-1986), ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h, pour seulement $30. Collection personnelle restée intégralement depuis sa mort. Vous pourrez y trouver quelques idées de décoration intérieure. La cuisine est un petit bijou. Il a été enterré dans le jardin avec son chien.


 
 Ci-dessous photos intérieures.


Intérieurs du Musée Robert Brady Intérieurs du Musée Robert Brady


A l'est de la gare, une ruine en pleine ville dispense d’excursion. La double pyramide de Teopanzolco, dite pyramide « révolutionnaire », si l’on s’en tient aux circonstances de sa découverte (ouv.9h-16h30, $37). C’était en 1910, en pleine bataille entre les insurgés d’ Emiliano Zapata et les troupes fédérales. Les Zapatistas avaient placé une batterie sur ce qu’ils prenaient pour une butte, et l’ébranlement de la canonnade leur révéla l’intérieur de la pyramide, ou plutôt des pyramides puisqu’il y en a deux l’une sur l’autre. La plus grande aurait été construite par les Tlahuicans, pratiquant la coutume indienne qui voulait que pour célébrer une victoire, l’on recouvrit d’un sanctuaire aux dieux des vainqueurs le sanctuaire des vaincus. Le taxi est le seul moyen de s'y rendre.

rue Matamoros à CuernavacaC’est, à partir de cet Etat qu' Emiliano Zapata lança sa puissance offensive paysanne. Zapata avait choisi le village de Tlaltizapan comme quartier général pour installer l’Armée Libératrice du Sud. Il lutta pendant dix ans pour que la terre appartienne à ceux qui la travaillent. En avril 1919, Zapata et son armée ont été arrêtés puis abattus dans une embuscade près de l’hacienda de San Juan Chinameca (près de Cuautla), d’où la statue équestre qui se trouve à l’entrée.

 Photo de gauche : rue Matamoros à Cuernavaca

Si vous ne voulez pas tout faire à pied, vous pouvez utiliser le Tren Turístico avec un départ à compter de 11H15 du Palais de Cortès, toutes les 45 min du lundi au vendredi ($40) et toutes les 20 min en week-end et jours fériés ($45). Informations touristiques (777) 317 04 21 / 138 60 45.



Cuernavaca (México). Catedral. Cuernavaca, México Cuernavaca, México Cuernavaca Cuernavaca, México
>>> See more from this gallery

Iglesia de Nuestra Señora del Sagrado Corazón (Cuernavaca) Estado de Morelos,México Parroquia San Juan Bautista,Huitzilac,Estado de Morelos,México Parroquia de San José (Villa de Ayala) Estado de Morelos,México Iglesia de Nuestra Señora del Sagrado Corazón (Cuernavaca) Estado de Morelos,México Iglesia de Nuestra Señora del Sagrado Corazón (Cuernavaca) Estado de Morelos,México
>>> See more from this gallery


LocaliserLocaliser Cuernavaca et ses points d'intérêt sur notre carte interactive

Hotels Voir les hébergements de Cuernavaca

L'histoire de l'état et de sa capitale :  (anglais)



 Photos : à gauche le jardin du musée Brady à Cuernavaca, à droite : vue depuis Xochicalco (Temazcal)

vue depuis Xochicalco (Temazcal)jardin du musée Brady à Cuernavaca

 

 

 

 

 

 

 



 

Aucune contribution ni aucun commentaire n'a été effectué sur cette page.

Tourimex