Loading
Cinéma au Mexique
 Page mise à jour le 11.03.2015
Imprimer  Partager sur : facebook  twitter  google 
 

Le Mexique est un pays dont les paysages superbes ont inspiré de nombreux films hollywoodiens, plus spécialement des westerns. Vous pouvez facilement aller au Mexique et visiter certains de ces paysages familiers aux amateurs de cinéma.

C'est d'ailleurs le cinéma qui a contribué à faire connaître le Mexique à de nombreux pays à la fin du 19e siècle et au début du 20e siècle. C'est également le Mexique qui fut la première destination du cinématographe des Frères Lumières sur le continent américain en 1896.

Le premier héros du cinéma mexicain fut Pancho Villa, un ancien bandit qui dirigeait la division du Nord pendant la Révolution mexicaine. Il signa un contrat avec une compagnie américaine pour lui permettre de filmer des batailles, voire de les reconstituer si les images n'étaient pas assez bonnes ! C'est de ce moment que date la traditionnelle image du révolutionnaire mexicain que nous connaissons tous : un grand sombrero, une longue moustache et bien sûr un cheval.

L'âge d'or du cinéma mexicain débute avec le premier film parlant en 1931 et pendant les années 40, il dominât le marché du cinéma latin sans aucune compétition de la part du cinéma des Etats-Unis. En 1943, le Mexique produit sept films, le plus grand nombre pour un pays de langue espagnole à l'époque. L'un d'entre eux, Maria Candelaria, avec Dolores del Rio et réalisé par Emilio Fernández, reçut la Palme d'Or au Festival de Cannes lors de la première édition d'après-guerre en 1946. Parmi les directeurs qui ont contribué à l'essor du cinéma mexicain se trouve Luis Bunuel.
Après une période de films d'horreur et d'action entre les années 60 et 80, qui vu notamment de nombreux films avec le célèbre catcheur El Santo, l'homme au masque d'argent, le cinéma mexicain entre dans une période appelée Nuevo Cine Mexicano, le nouveau cinéma mexicain.
L'influence du cinéma européen et une plus grande qualité de films ont catapulté le cinéma mexicain sur la scène internationale populaire. Aujourd'hui, tout le monde connaît des acteurs et réalisateurs mexicains comme Salma Hayek ou Guillermo del Toro dont le film Le Labyrinthe de Pan fut nominé pour un Oscar dans la catégorie Meilleur film en langue étrangère.

Gael Garciá Bernal est sans doute l'un des acteurs mexicains modernes les plus prolifiques, avec à son actif des films mexicains comme Amores perros (Amours chiennes, 2000), Y tu mamá también (2001) ou encore The Motorcycle Diaries (Carnets de voyage, 2004).

Aucune contribution ni aucun commentaire n'a été effectué sur cette page.

Tourimex