Loading
Campeche : archéologie
 Page mise à jour le 11.03.2015
Imprimer  Partager sur : facebook  twitter  google 
 

CALAKMUL, Patrimoine Culturel de l'Humanité

ll s'agit d'une des plus grandes cités mayas découvertes à ce jour, d'une superficie d'environ 70 km2. Elle est située dans le sud-est du Campeche, tout près de la frontière du Guatemala, à l'intérieur de la réserve de la Biosphère de Calakmul, le deuxième poumon américain et la plus grande forêt tropicale du Mexique. Son nom signifie "deux monticules adjacents", et entre les années 250 à 750, ce fut le centre de ce qu'on appelait le Royaume de la Tête de Serpent, qui réunissait plusieurs sites des terres basses mayas, tels que El Perú, Dos Pilas, Naranjo et Caracol. Son influence s'étendait à des régions aussi distantes que les bassins de l'Usumacinta et du Río Pasión, et c'est le site le plus mentionné dans l'histoire politique du Petén, région qui couvrait une vaste extension du monde maya.
On a identifié près de sept mille structures sur ce site, plus 120 stèles, qui représentent des personnages élégamment vêtus, ainsi que des glyphes de calendrier qui enregistrent des dates allant de 500 à 850 de notre ère.
Le noyau central de la cité se situe sur un dôme naturel d'environ 25 km2. Au centre se dressent deux grandes pyramides qui dominent la forêt, et les ensembles de palais avec des édifices autour de patios et de places. Une de ces pyramides, appelée Structure II, a une hauteur de 45 m, ce qui en fait la plus haute du site.

Calakmul : Grande Acropole La Grande Acropole fut conçue comme un espace urbain avec une zone réservée à la classe dirigeante et une aire publique divisée en deux sections. Sur la place nord consacrée aux cérémonies de sacrifices, on trouve diverses constructions : la structure XIII avec son annexe, la structure XIV et le Jeu de Balle. Face à cet ensemble, dans ce qu'on appelle aujourd'hui la Place Sud, consacrée aux actes publics, se trouve la structure XV et divers édifices avec un grand nombre de stèles.

Photo de gauche : Calakmul : Grande Acropole

La zone résidentielle qui se trouve à l'ouest de la Grande Acropole est formée d'un ensemble de palais qui entourent 14 patios et de petites places. La taille de chacune des structures dépendrait directement du pouvoir politique et économique de ses occupants. A l'extrême nord, on a exploré deux de ces ensembles résidentiels : celui de la Maison du 6 Ahaw et celui de l'Utsiaal Caan.
Certains ensembles de structures avaient une fonction exclusivement résidentielle. Parmi ceux-ci, on peut citer la Petite Acropole et l'ensemble de l'Acropole Nord. Ils sont quelquefois précédés de structures qui semblent indiquer qu'ils ont été habités par une famille importante appartenant au royaume de la Tête de Serpent.


La zone archéologique de Calakmul fait partie de la liste du patrimoine culturel de l'humanité depuis le 27 juin 2002. L'organisation des Nations Unies pour l'éducation (UNESCO) a formalisé l'approbation au cours de l'assemblée du Comité du Patrimoine Mondial. Cette désignation a fait de Campeche le sixième Etat mexicain à avoir deux déclarations de l'Unesco, depuis que Calakmul s'est ajouté à la ville fortifiée de Campeche, capitale de l'Etat :

La réserve de biosphère abrite plus de mille cent plantes différentes, 90 types de mammifères, quelques 235 espèces d'oiseaux dont soixante migratoires. Les animaux les plus emblématiques de la réserve sont le jaguar, l'ocelot, le singe hurleur, le tapir, le boa "constrictor", le tigre, le paon ocellé ou le toucan. La réserve a été créée par décret de la présidence mexicaine en 1989.


 Réserve de biosphère de Calakmul

72 communautés paysannes habitent toujours dans la réserve dont 4 de ces groupes sont des mayas. Pour la plupart, ces communautés sont arrivées dans le cadre d'une politique gouvernementale de colonisation de la zone. Ces migrants proviennent de différents états d'où une grande diversité culturelle dans cette région.

Ouvert 9h-17h, mar-dim, $41.



Parse error: syntax error, unexpected ':' in /usr/local/php5.4/share/pear/Net/Socket.php on line 196