Loading
Amérindiens
 Page mise à jour le 11.03.2015
Imprimer  Partager sur : facebook  twitter  google 
 

Sur le continent américain, c’est le Mexique qui compte le plus d’indiens : 30 % estimés soit entre environ 30 millions de la population, répartis en plus de 50 tribus indiennes et qui parlent plus de 60 langues différentes. Une grande partie des Indiens vivent en communautés avec une organisation du village très hiérarchisée. L’autorité religieuse est placée sous un « chaman » repère essentiel de la vie sociale. La notion de groupe prime au profit individuel. Ils vivent principalement d’une agriculture traditionnelle et se sont tournés vers l’artisanat qu’ils vendent dans les tianguis.

Les différents groupes d'amérindiens

femme náhua au marché de Puebla ( Mexique) Les Etats qui concentrent le plus d’indiens sont les Etats d'Oaxaca (1,7 million), du Chiapas (1,3 million), de Guerrero (450 000) puis l’Etat de Veracruz avec 350 000. Les descendants des Aztèques, les "Náhuas" représentent le groupe le plus important (près de 2,4 millions). Ils vivent dans le Centre du pays et parlent la langue appelée le Náhuatl ; puis suivent les Mayas (1,5 million) vivant au Chiapas et au Yucatán parlant le maya divisé en dizaine de dialectes, puis les Zapotèques au nombre de 506 000 et les Mixtèques au nombre de
726 000 chacun vivant les premiers dans l’Etat d'Oaxaca, les autres dans l’Etat de Puebla, de Guerrero et de Oaxaca. Les Otomis au nombre de 646 000 vivent dans le centre du Mexique, les Totonaques au nombre de 411 000 dans la Sierra Madre Orientale, les Tzotziles au nombre de 406 000 et les Tzeltales, 384 000 habitants au Chiapas.


Les descendants des mixtèques vivent le plus souvent dans les villes de Tehuacán et Izucar de Matamoros dans l"état de Puebla et à Huajuapan, Nochixtlán, Putla Juxtlahuaca et Tlaxiaco dans l'état d'Oaxaca.

Photo de gauche : femme náhua au marché de Puebla (Mexique)


beau costume d'indienne du Mexique (région d'Oaxaca)



 Photo de droite : beau costume d'indienne du Mexique
 (région d'Oaxaca)


  Dictionnaire de la langue náhuatl à consulter (langue parlée par les Aztèques).

 

 


Portal Maya Mexico 2017 08 18_0096 son * shine Mexico
>>> See more from this gallery



nahuas Nahua Blouse Mexico Nahua NAHUA Quetzal Boutique  3509 E 1st St  East LA CA 90063 (323) 264-6788 ??  Wall Decor  Nahua pottery  ? ? #handpainted #fairtrade #imports #mexicanimport  #walldecor #livinglavidaeastlos #livinglavidalocal #localshop #eastlos #eastla #323 #califaztlan #labellez
>>> See more from this gallery



Consulter le lien avec les costumes traditionnels des ethnies du Mexique

jeunes femmes tarahumaras à Cusáraré ( Mexique) Quelques groupes comme les Yaquis vivent dans le Nord (Etat de Sonora) ou comme les Tarahumaras (60 000) apparentés aux groupes indiens d’Amérique du Nord qui occupent les canyons et les terres basses de la Sierra Madre occidentale (Etat de Chihuahua et nord-ouest de l’Etat de Durango). Ils vivent encore de façon marginale et sont connus par leur traditionnelle course à pied. Ils vivent par groupes familiaux sur les hauts plateaux environnants, le long de rios qui sont à sec la moitié de l’année. A l’arrivée des grands froids, ils descendent en bas des canyons. Ils sont différents des autres groupes indiens du Mexique par leur volonté d’isolement. Leur costume en coton blanc ou tapote est complété par un bandeau rouge autour du front pour les hommes et en général d’une tunique en forme de robe sac pour les femmes et les jeunes filles. Elles portent parfois une jupe retenue à la taille par une ceinture. Peuple d'agriculteurs, les hommes se consacrent à la culture du maïs et haricots rouges, bases de leur alimentation. Les femmes s'occupent de leur foyer et enfants et de la fabrication d'objets artisanaux.
En dehors de leur temps de travail, l'essentiel de leur vie est consacrée à la contemplation. Un système de pensée qui repose sur une quête spirituelle du bonheur et l'élévation de la conscience personnelle. Répartis en plusieurs communautés autonomes, chaque village dispose de son gouverneur, élu par toute la population du village en fonction de son savoir et de son implication dans la vie quotidienne. Religion et croyances sont la base de survie de ce peuple. Leurs pratiques sont le fruit d'un mélange entre le catholicisme, amené par les Jésuites pendant la colonisation du Mexique, et de nombreux rites ancestraux. Aux rencontres dominicales à l'Eglise s'ajoutent des cérémonies en l'honneur des astres et en particulier le soleil et la lune. Des rituels qui impliquent la consommation de Peyotl - un cactus procurant des effets hallucinogènes très puissants - sur le rythme répétitif de tambourins.

Photo ci-dessus : jeunes femmes tarahumaras à Cusáraré (Mexique)

Tarahumara Couple. Tarahumara Tarahumara tarahumara Tarahumara
>>> See more from this gallery

jeunes tarahumaras au Mexique

Photo ci-dessus : jeunes tarahumaras au Mexique

petite marchande indienne sur un marché mexicain  - plastique ! temps moderne ! Les Tarasques Purépechas (150 000) qui sont d’habiles artisans (de poteries, masques, meubles, instruments de musique), paysans et pêcheurs, vivent près du Lac de Pátzcuaro et dans les montagnes du Michoacán. A ne pas manquer la fête des Morts (02 Nov.) en leur présence célébrée de façon grandiose.

Les Lacandóns
au nombre de 400 vivent retranchés près de la Frontière avec le Guatemala. Ils chassent et cultivent le coton, le tabac et le maïs. Ils mêlent catholicisme et rites ancestraux. Le chef de clan, par exemple, alimente les dieux avec le "pozol", un brouet d'eau et de pâte de maïs, qui synthétise la sagesse culturelle du paysan maya. La célébration de ce rite s'accompagne d'un cantique, où le groupe réitère son respect pour son environnement, ses ancêtres et la continuité de la vie.

Photo de droite : petite marchande indienne sur un marché mexicain - plastique ! temps moderne !

PUREPECHA Mujer Purepecha purépecha MESETA PURE?PECHA. Danza Purepecha
>>> See more from this gallery

 
 Vidéo très riche de 9 mn - Voir commentaires ci-dessous
 
Extrait des commentaires de la vidéo : "Circuit touristique solidaire aux couleurs locales est organisé par l'association Wirrarika Tatevari pour l'aide aux peuples Indigènes. Pátzcuaro, le pays des volcans est un petit village indien de l'état du Michoacán, Pátzcuaro en langue Purépecha ou Tarasque signifie « le siège des temples », l'île de Janitzio se trouvant au milieu du lac de Pátzcuaro est habité par les indiens Tarasques. Les pyramides deTingambato signifie « montagne de climat tempéré », et fut un centre cérémonial très important durant le règne des Tarasques, l'antique population date de l'an 1300. Teotihuacán est le site précolombien Aztèque le plus fameux et le plus grandiose de la vallée de San Juan, à 5O km de Mexico, les pyramides de Tula « le lieu des roseaux » avec ses atlantes géants sont situées dans l'état d'Hidalgo. Valle de bravo est un village, aux rues pavées, situé au bord d'un lac. C'est aussi un centre d'art et d'artisanat, remarqué pour sa poterie très colorée et la broderie fine des Indiens Mazahuas « les gens du chevreuil ». Les papillons monarques sont situés dans l'état du Michoacán de novembre à fin mars, un périple de 3 mois en partant du Canada jusqu' aux montagnes du Michoacán, un trajet qui représente 100 km par jour, afin de ravir nos yeux ainsi que notre esprit, devant ce ballet inoubliable de milliers de papillons."

Les Totonaques au nombre de 272 000 vivent sur la Côte Atlantique au Nord de Veracruz et au nord de l'état de Puebla. Ils mènent une vie rude et ne vivent que de leurs cultures. Ne mangent de la viande que les jours de fêtes. Leur spectaculaire danse des Voladores fait partie du patrimoine folklorique mexicain. Papantla est un coin privilégié pour connaître les totonaques.

Les Tzotziles et les Tzeltales dont le nombre est estimé à 100 000 par groupe vivent dans les hautes terres du Chiapas. Ils sont de gros fumeurs surtout de tabac sauvage et vivent de leurs cultures. Les Tzeltales vivent au pied des montagnes tandis que les Tzotziles vivent au dessus de 1500 m d’altitude. Ils portent les plus beaux costumes du Mexique qu’ils fabriquent eux-mêmes (sombreros de paille, articles en laine, coton, fibre, tissus fabriqués sur des métiers à tisser rudimentaires, peaux tannés pour la fabrication des sandales (huaraches).Ils sont organisés en village autour duquel les fermes se répartissent. Ils parlent un dialecte d’origine maya. San Juan Chamula est le centre de la communauté des chamulas de langue tzotile.


indiens huichols au Mexique Les Huichols (18 000) vivent dans la Sierra Madre occidental et dans le Nord de l’Etat de Jalisco. Un centre consacré à cette ethnie permettant de découvrir leur artisanat, un des plus riches de la région a été créé à Santiago Ixcuintla. Ils ont peu de contacts avec l’extérieur et vivent de leurs ventes de produits artisanaux et ventes de bétails sur les marchés. Selon un rituel ancestral, ils vivent dans des maisons isolées, les unes des autres afin d’éviter les disputes entre les femmes. Ces dernières portent une large jupe aux teintes très colorées. Les hommes portent un costume blanc, tunique ceinturée et pantalon flottant avec dans le bas des motifs brodés au point de croix. Ils portent un chapeau, le ropero en palme tressée.

Photo ci-dessus : indiens huichols au Mexique

Bel article à propos des Huichols sur le site www.mexconnect.com (en esp et ang).


Huichol Huichol Huichol Indian huichol huichol
>>> See more from this gallery



 

Photo de droite : indiens totonaques se rendant au marché
 de Cuetzalán (Mexique)

indiens totonaques se rendant au marché  (Mexique)
marchand se rendant à son stand du marché à Oaxaca (Mexique)

La population de l'état du Chiapas est pluriethnique et pluriculturelle. 81,5% de la population autochtone se concentre dans 3 régions du Chiapas : les "Altos", le Nord et la "Selva".
Les groupes prédominants sont : Tzotzil 36% de la population autochtone totale, Tzeltal 34,5%, Chol 17,4% puis Zoque et Tojolabal.


Photo de gauche : marchand se rendant à son stand de marché à Oaxaca (Mexique)

Photo de droite : Tzotiles de Zinancantan au Marché de San Juan Chamula (Chiapas, Mexique)

Tzotiles de Zinancantan au Marché de San Juan Chamula (Chiapas,Mexique)
une femme de la tribu des Seris au Mexique

Les séris au nombre réduit de 400 (seris veut dire « ceux qui vivent sur le sable ») sont une tribu de chasseurs et de pêcheurs. Ils vivent dans le Golfe de Californie et sur la côte Ouest du Sonora et survivent également grâce à leur artisanat de vannerie et de sculpture du bois.

Photo de gauche : une femme de la tribu des Seris au Mexique

 

Voir le chapitre "Ethnies du Sonora" entièrement consacré à ces peuples

PEUPLES AMERINDIENS.
Extrait des commentaires de la vidéo :
"La course à pied pour la mémoire de CUAUHTEMOC, de notre culture, de nos traditions. Ils ont parcouru plus de 2000 Km à partir de la ville de Mexico jusqu'à la frontière du Guatemala. Arrivé au village de Tonaciqué, état de Tabasco dans le sud du Mexique, devant la statue de Cuauhtémoc, Tlakaocelotl a salué les quatre directions. Une cérémonie de bénédiction a été effectuée au pied du Ceiba, l'arbre sacré, en la mémoire de Cuauhtémoc 10ème gouverneur de la Grande Tenochtitlan, là ou il a rendu sa vie, pendu par les Espagnols. La course continue avec son entrée à Villahermosa puis à Palenque etc..."


Très belle vidéo
 
lunch d'une indienne au MexiqueSeuil de pauvreté

Beaucoup d’indiens vivent en dessous du seuil de pauvreté ; ils n’ont pas assez de terre pour subvenir à leurs besoins. A partir des années 1970, la voix indienne se fait davantage entendre. Depuis 1991 sous la présidence de Salinas de Gortari, la Constitution reconnaît les peuples indiens et une nation mexicaine multiethnique. La création tout récemment d’un Institut National des langues indigènes (Inali) a pour mission de promouvoir l’usage de ces langues. Cette avancée dans le discours est loin de la réalité actuelle.




Photo de gauche : lunch d'une indienne au Mexique

 

Le Rêve Amérindien est votre nouvelle boutique en ligne d'Artisanat des Natifs d'Amérique.
Extrait du texte :
"Nous proposons des objets artisanaux des Nations Lakotas, Cheyennes, Navajos, Crees, Arapahos, Kiowas, Iroquois, Abénakis, Assiniboines...Tous les articles sont confectionnés à la main, et sont des pièces uniques. Nous n'utilisons que des matériaux naturels et traditionnels afin de vous fournir un produit de qualité. Vous y trouverez des Chokers, des Roues-Medecine, des Dreamcatchers, des Colliers...Le Rêve Amérindien est né à l'origine de l'Amour et du Respect pour la culture Amérindienne dans son sens le plus large. Nous pratiquons aussi le commerce équitable avec des Artisans et des Fournisseurs Autochtones afin de mieux faire connaître ces peuples natifs d'Amérique à travers leur artisanat, leurs traditions, coutumes... Nous avons pour projet d'établir de nombreuses collaborations avec différents représentants natifs pour qu'ils puissent eux même s'exprimer sur leur culture à travers notre site.
Nous comptons déjà plusieurs Amérindiens dans notre cercle amical et nous espérons ainsi créer de plus en plus d'échanges entre nos deux continents.

Contact : www.lereveamerindien.com 

 Photo de droite : Indiennes et leurs costumes typiques de la région d'Oaxaca

Indiennes et leurs costumes typiques de la région d'Oaxaca


 Photos ci-dessous : indiens Nahuà à Cuetzalán (Mexique)

indiens Nahuatl à Cuetzalán (Mexique)indiens Nahuatl à Cuetzalán (Mexique)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vos contributions et commentaires sur le contenu de cette page
  • Message déposé le 19/07/2011 - 14:07 par Titou  2 votes   
    La douzième photo de cette page, n'est pas une femme mayo, mais une femme seri, du village de punta chueca. Par ailleurs les peintures du visage sont seris.
  • Tourimex